Simon, décembre 2017, 46ème mois d’un petit garçon

Dernier mois de l’année 2017, Simon participe à la fête de Noël de son école, et résiste avec le reste de la famille à la vague de froid qui prend l’Irlande début décembre.

La fête de Noël

L’année dernière, Simon n’avait même pas voulu mettre son costume lors du spectacle de Noël à son école, restant le petit gaulois au milieu de tout le monde. Cette année, c’est l’inverse, en costume, Simon chante et participe de tout son cœur.

Partenaire de jeu

Simon et Alice jouent ensemble depuis longtemps, mais le développement du language chez Simon a beaucoup aidé dans leur complicité. Désormais Simon peut faire valoir son avis, suggérer des jeu et interagir beaucoup plus avec Alice. Il peut aussi renvoyer Alice balader quand elle en demande trop ou qu’elle vient l’embêter parce qu’elle s’ennuie.

Ils jouent très souvent à prendre des rôles, le papa et la maman, le bébé et le papa, la maman et le bébé, la maîtresse et l’élève, etc… Il faut se faire à l’idée d’entendre Alice hurler « papa ! papa ! » et de comprendre qu’elle est en train de jouer avec Simon au papa et au bébé. De même Leeloo est parfois un peu décontenancée, et agacée, quand Simon appelle Alice « maman »…

Parle à mes fesses

Simon n’écoute pas trop ce que nous lui disons, il n’en fait un peu qu’à sa tête. Il n’est pas rare que nous devions insister lourdement voire le prendre à partie pour lui faire passer le message, comme « arrête de taper ta soeur avec ce bâton » ou « mets ton pyjama si tu veux que nous te lisions ton histoire ».

Simon pousse souvent ses demandes, mais ne prête pas beaucoup d’attention à nos réponses. S’il veut manger du pain, il va répéter jusqu’à hurler qu’il veut du pain, même si notre réponse à chaque demande est « tu auras du pain si tu t’assoies correctement », ou encore « aujourd’hui au repas on ne mange pas de pain, on mange des carottes ».

Dormir par terre

Depuis le mois de novembre, Simon décide parfois de dormir par terre. Il se prend son oreiller, sa couette et s’allonge sur le petit tapis au pied du lit d’Alice. Parfois il se recouche dans son lit dans la nuit, parfois il reste au sol.

Du vélo

En décembre, Alice reçoit un nouveau vélo pour son anniversaire, et Simon hérite de l’ancien vélo de sa soeur, un Woom encore presque tout neuf. Simon avait déjà une draisienne qu’il utilisait de temps en temps pour aller à l’école, mais ce n’était pas toujours facile, car Alice allait beaucoup plus vite en vélo, et il était souvent frustré, me demandant de le pousser. Et ce n’est vraiment pas simple de le pousser sur sa draisienne qui est toute petite.

Du coup, j’étais moi aussi un peu impatient que Simon se mette au vélo, et dès qu’Alice a reçu son nouveau vélo, mi-décembre, j’ai tout de suite emmené Simon pour faire un tour, et il a réussi du premier coup à pédaler sans tomber ! Il n’arrive pas encore bien à se lancer tout seul, mais dès qu’il pédale ça se passe bien. Son équilibre est encore un peu hésitant et ses trajectoires un peu en zig-zag, mais d’ici un mois il pédalera sans doute comme un chef !

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :