Simon, novembre 2017, 45ème mois d’un petit garçon

Simon devient complètement continent en novembre 2017. Il lui arrive encore de temps en temps d’avoir un accident, mais cela est désormais suffisamment exceptionnel.

Activité à 3 ans et demi

Simon s’amuse de temps en temps avec Sarah, mais son partenaire de jeu principal reste Alice. Ils jouent très souvent ensemble. C’est souvent Alice qui donne le tempo, choisi les jeux ou les rôles, mais Simon a toutefois son mot à dire et il n’est pas rare qu’ils doivent faire des compromis.

Nous entendons souvent Alice dire à Simon : « non Simon, si tu fais ça je ne joue plus avec toi », puis Simon acquiesce et se résout pour poursuivre le jeu avec Alice, mais parfois il part jouer seul. Il fait beaucoup de dessins et de jeu de construction. Ils commencent à jouer un peu au Légo classiques, mais les pièces sont un peu trop petites et se perdent facilement, surtout avec Sarah dans les parages. Les Duplos restent les briques favorites, et nous avons acheté une boîte de briques supplémentaire pour Noël; ils jouent toutefois déjà avec, nous ne sommes pas trop regardant sur le calendrier pour distribuer les cadeaux, disons que la période de Noël, de Novembre à Janvier, est plus riche en cadeaux !

La continence

Novembre 2017 est le mois où Simon devient complètement propre. En juillet nous étions encore très inquiets car Simon ne montrait pas de signes clair à ce sujet, mais finalement, entre septembre et octobre, il est devenu complètement conscient de ses besoins et en novembre, de jour comme de nuit, nous n’avons noté que deux ou trois incidents.

Je crois que ce qu’il faut retenir de nos expérience avec Alice et Simon, c’est que chaque enfant est prêt à un moment différent, certes il y a un peu d’éducation en jeu, mais si l’enfant n’est pas physiquement et psychologiquement prêt, il n’est pas constructif d’insister, car cela ne fait que construire frustration et conflits qui ne font que retarder l’arrivée de la continence. Il faut simplement accompagner l’enfant, l’aider à comprendre ce qu’il se passe, à ne pas appréhender ses nouvelles sensations et à prendre petit à petit le contrôle en se sachant supporté et non-jugé.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :