Simon, juillet 2016, 29ème mois d’un petit garçon

Simon passe les trois premières semaines de juillet en France avec sa sœur, chez ses grands-parents, avant de rentrer en Irlande.

L’arrivée de la parole à 2 ans

Si Simon a bien profité de son mois en France pour améliorer son vocabulaire. Il ne disait que quelques mots quand il a quitté Dublin fin juin, quand je le retrouve en juillet, on comprend plusieurs mots nouveaux, « cassé », « tracteur », « chien ». Il est beaucoup plus en retard qu’Alice au même âge, et il crie encore beaucoup de frustration quand on ne comprend pas, ou quand on fait semblant de ne pas comprendre, ce qu’il veut.

Il faut bien comprendre que comme toute personne normalement constituée, les enfants sont fainéants, s’ils peuvent avoir ce qu’ils veulent sans faire d’efforts, pourquoi se priver ? Alors parfois nous faisons un peu les idiots pour obliger Simon à utiliser un peu plus de vocabulaire pour tenter de se faire comprendre.

Des pâte, du pain, du fromage et du lait

Comme je l’ai expliqué dans l’article du mois de juillet d’Alice, nous lâchons du leste sur les règles quand les enfants sont chez les grands-parents. Mais déjà que Simon ne mangeait pas facilement de fruits et légumes à la maison, chez mes parents il comprend bien qu’il peut avoir ce qu’il veut et il se nourrie quasiement exclusivement de glucide et de fromage. Pain, pâtes, riz, fromage, lait, desserts sucrés… C’est un peu la catastrophe, heureusement ce n’est que pour deux semaines. Il mangera tout de même un peu de melon, et contre toute attente, des épinards, mais c’est à peu près tout…

Une nouvelle maison

Nous avons déménagé dans notre nouvelle maison à Dublin pendant qu’Alice et Simon étaient en France. Nous avions cependant déjà expliqué aux enfants que nous allions changer de maison, et quand j’étais avec eux en France, je leur montrais des photos de la nouvelle maison, en expliquant que ce serait désormais là que nous allons habiter.

Quand je suis rentré en Irlande avec eux, le 21 juillet, ils n’ont pas semblé surpris. Ils avaient déjà vu la maison auparavant, mais pas avec leur affaires et leurs meubles. Ils ont toutefois rapidement pris possession des lieux, et ils n’ont jamais vraiment évoqué l’ancien appartement.

Laisser un commentaire