Simon, mars 2016, 2 ans d’un petit garçon

Simon
Simon

Le 18 mars 2016 Simon fête ses 2 ans. Deux ans dont 15 mois passés en Irlande. Simon marche, court, mange tout seul, mais sa communication reste encore très sommaire.

L’initiation à la propreté

Leeloo et Simon
Leeloo et Simon

Simon fait souvent caca le matin, alors nous essayons de le mettre sur le pot après son petit déjeuner, avant de partir pour la crèche. Il n’est pas rare qu’il fasse caca sur le pot à ce moment, mais si nous ne lui proposons pas le pot, il fera systématiquement caca dans sa couche. Le soir, souvent, il fait aussi caca dans sa couche sans nous demander. Alice faisait plus souvent caca sur le pot au même âge, mais elle souffrait de constipation et devait sans doute mieux anticiper son envie.

Nous ne sommes pas inquiets pour l’instant, car il n’a que deux ans et il nous demande parfois le pot, mais sans doute encore quelques mois lui seront nécessaires pour acquérir une meilleure conscience de ses envies.

Le langage de Simon à 2 ans

Simon fait un puzzle
Simon fait un puzzle

Simon progresse doucement, mais il interagit principalement en grognant et en désignant du doigt ce qu’il désire. Il semble toutefois réceptif à l’usage de signes, mais nous ne les utilisons sans doute pas suffisamment fréquemment pour qu’il les assimile correctement.

Parfois, nous avons l’impression que Simon chantonne. Il se lance aussi de temps en temps dans de longues tirades, nous ne comprenons pas ce qu’il dit, mais il imite ou cherche à raconter des histoires.

La nourriture à deux ans

Simon a deux ans
Simon a deux ans

Nous ne sommes pas vraiment satisfait du régime alimentaire de Simon. Nous lui proposons
systématiquement fruits et légumes, et si toute la famille, y compris Alice, les mange avec entrain, Simon, lui, les touche rarement. Nous avons toujours cette impression qu’il ne compte que sur le lait. Pourtant nous avons réduit sa consommation, un verre de lait le matin, un biberon avant la sieste et un le soir. Cela ne l’empêche pas d’en demander fréquemment le reste de la journée, mais nous devons le persuader qu’il n’en aura pas, et lui proposons en échange d’autre nourriture ou de l’eau.

Il mange volontiers pain, pâte, riz, gâteau, mais difficile de l’inciter à goûter haricots, carotte, panais, courgette, concombre… Il est moins réticent pour les tomates, les fraises. Il mange plus facilement de la pomme ou des bananes. D’une manière générale, nous tentons de lui présenter en premier lieu fruit et légume quand il a faim, puis proposons les féculents. Même si nous savons qu’il ne touchera sans doute pas à sa purée de carotte-panais, nous mettons toujours dans son assiette les légumes, un jour sans doute il se décidera…

Simon, comme Alice, ne fait pas parti des gros gabarits, il pèse toutefois 1 kg de plus qu’Alice au même âge, 13.5 kg contre 12.5, mais il mesure à peu près pareil qu’Alice au même âge, 84 cm.

La télé et la tablette

Simon semble moins accro à la télé et la tablette qu’Alice, mais il les demande toutefois de plus

Simon avec son papa et sa maman
Simon avec son papa et sa maman

en plus. Nous avons toujours la règle de ne pas regarder la télévision avant 17 heures, mais quand je ne suis pas à la maison, Leeloo l’utilise parfois pour pouvoir faire une sieste. Il n’est pas rare que nous leur donnions aussi la tablette pendant 30 minutes en journée, ou le matin le week-end, pour avoir un peu de temps pour nous. Les enfants jouent toujours avec Lumikids, mais passe le plus clair de leur temps sur Youtube Kids.

Simon demande toutefois la télé de temps en temps, il s’assoie sur le canapé en désignant le poste de télévision du doigt en râlant, mais il n’a généralement pas besoin de s’embêter et laisse Alice s’occuper des négociations.

Deux ans

Simon a deux ans
Simon a deux ans

Simon a eu la chance de voir sa marraine et son parrain pour ses deux ans. Hélène est venu le
week-end d’avant, et Chty le week-end d’après. Il faut dire que Simon étant né le 18 mars, le lendemain de la Saint Patrick, l’accès à la capitale irlandaise est particulièrement onéreux à cette date. Les tickets d’avion sont beaucoup plus raisonnables un peu avant et un peu après. Simon a soufflé ses deux bougies, mais il s’est un peu brûlé le bout du nez alors Alice est venue lui donner un coup de souffle.

Nous ne savions vraiment pas quoi acheter à Simon pour ses deux ans, alors nous lui avons offert un puzzle. Ce fut aussi l’idée des grands-parents, si ce n’est qu’ils furent plus ambitieux en prenant un puzzle 48 pièces pour trois ans et plus. Mais finalement, ce fut le meilleur choix, car c’est le niveau de difficulté adapté à Simon. Son parrain lui a offert un joli avion en bois et sa marraine un bateau Playmobil et un petit Duplo. Mes parents ont choisi la caserne de pompiers Duplo, qui vient compléter la petite collection que nous avons déjà. J’aime beaucoup les briques, Duplo, Légo ou autre, c’est vraiment un jeu avec de nombreuses possibilités, et puis comme j’aime bien construire des choses, je passe plus de temps avec Alice et Simon pour construire des maisons, des bateaux, des avions ou des camions…

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :