Vilaran, janvier 2016

DSC_4043-1500x825Janvier 2016, l’hiver s’installe en Irlande, les températures frôlent le zéro. Alice vient de fêter ses trois ans et Leeloo fête ses 31. Nous avons entrepris depuis décembre la recherche d’une maison à acheter, mais petit à petit nous découvrons que la route sera longue…

Anniversaire de Leeloo

Le 19 janvier, toute la petite famille célèbre l’anniversaire de Leeloo, beaucoup de bougies à souffler !

À la recherche d’une maison

Depuis notre arrivée en Irlande, nous sommes locataires d’un appartement avec deux chambres près de Grand Canal Dock. C’est un endroit que nous aimons beaucoup, proche de mon travail, du centre ville, bien desservi, plutôt joli et calme. Toutefois, les loyers en Irlande connaissent une hausse considérable depuis quelques années, jusqu’à 15% par an. Nous avons la chance d’avoir trouvé un appartement à un prix correct, 1 700 euros par mois; mais nul doute que si nous voulons changer d’habitation, pour avoir un peu plus de place avec l’arrivée de notre future petite fille fin avril, et pouvoir accueillir plus dignement nos invités, nous devrons sans doute payer le prix fort, entre 2 500 et 3 000 euros par mois pour une maison avec trois chambres pas trop loin du centre.

Nous avons alors pris la décision de tenter d’acheter notre future maison. Les prix montent aussi beaucoup, mais moins vites que les loyers. En effet, une règle installé l’année dernière conseille aux banques de ne pas prêter plus de trois fois et demi le salaire brut des demandeurs. Cette règle à considérablement limiter le pouvoir d’achat, et à partiellement enrayé la montée des prix dans Dublin. Les prix restent élevés et continuent de monter de quelques pourcent, mais c’est beaucoup moins que les 15% pris en 2014, et ils reste 30 à 40% en deça des plus haut de 2008. Mais nous sommes encore bien étrangers aux méandres de l’achat immobilier en Irlande. Nous avons visité quelques maison en décembre et nous continuons en janvier, et nous commençons à comprendre la procédure habituelle dans ce pays. Contrairement à la France, où l’on cherche un bien, puis une banque pour nous faire un prêt, c’est ici l’inverse, on cherche une banque qui veut bien nous prêter de l’argent, et avec un « accord de principe » de la banque, on part à la recherche d’une maison.

L’hiver en Irlande

C’est notre deuxième hiver en Irlande, et j’ai l’impression que le froid s’est installé plus durablement que l’année dernière. Le temps n’est cependant pas catastrophique, nous avons quelques belles journées.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :