Simon, Décembre 2015, ving-et-unième mois d’un petit garçon

Simon réfléchit
Simon réfléchit

En décembre 2015, Simon perfectionne sa maîtrise des puzzles, chante sur Let it go, apprend à jouer tout seul et, bien sûr, continue d’embêter sa grande sœur

Un talent pour les puzzles

C’est sans doute en copiant Alice que Simon a débuté son plaisir à faire des puzzles, mais il est particulièrement doué. Non pas que notre échantillon soit significatif, mais Simon nous avait déjà impressionné par sa maîtrise de l’emboîtement des formes, et il semble plus perspicace qu’Alice en ce qui concerne l’appréhension des formes et des motifs. Ce qui l’aide à faire, quasiment tout seul, des puzzles d’une vingtaine de pièces destinés aux trois ans et plus. Alice réalise un puzzle principalement par essai-erreur, emboîtant toutes les pièces les unes avec les autres jusqu’au succès. Simon, lui, passe quelques secondes dans l’observation du panel de pièces, puis en choisit une et tente de la placer. Il n’a pas bon à tous les coups, bien-sûr, mais ses choix sont toujours motivés par une forme compatible ou des couleurs proches.

La télé

Alice et Simon
Alice et Simon

Alice est hypnotisée par la télé, et Simon le devient petit à petit également. Il est moins insistant que sa grande sœur, mais il lui arrive de désigner la télé, ou même de pousser sa petite chaise auprès du meuble télé pour récupérer la télécommande et tenter de l’allumer. Il ne s’exprime pas encore et nous ne savons trop ce qu’il apprécie, car c’est Alice qui dicte, souvent, le programme, mais il est intéressant, et un peu effrayant, de voir Simon debout, immobile, à deux mètres de la télé, complètement subjugué, ne répondant à aucun appel, nous sommes obligés de venir le toucher pour le sortir de son hypnose.

C’est cependant grâce à Frozen que Simon nous a fait la démonstration de ses talents de chanteur ; quand Elsa entonne à tue-tête Let it go dans la montagne, Simon se dresse et hurle en tournant sur lui même ; nous pensons qu’il chante…

Du lait, du pain et des pâtes

Nous avons beaucoup de mal à diversifier la nourriture de Simon ; il semble uniquement se nourrir de lait, et goûter du bout des lèvres les autres plats que nous lui présentons. Pourtant, de temps en temps il acceptera de manger une pomme ou du pamplemousse, mais nous sommes souvent désespérés de le voir trier son assiette et ne manger que quelques miettes…

Le sommeil de Simon à 21 mois

Simon dort bien, la sieste comme la nuit, il se réveille rarement. L’endormissement est souvent un peu mouvementé, car il accepte difficilement d’aller se coucher, mais une fois que nous avons trouvé le moyen de le convaincre de rester cinq minutes calmement dans son lit, il s’endort aussitôt. Malheureusement, c’est souvent avec un biberon que nous réalisons cette astuce, car sans cela, il nous faut le remettre dans son lit une bonne dizaine de fois en bravant des pleurs avant qu’il ne se résolve à y rester…

Une attention grandissante

Simon joue
Simon joue

Simon semble avoir une attention plus soutenu qu’Alice ; lorsqu’il effectue une tâche, lit un livre, dessine, vide le placard ou tente de faire un puzzle, il répond rarement à son prénom. Nous avons souvent besoin de le toucher pour lui signifier que nous lui parlons. Il parvient désormais à rester concentrer sur une tâche une vingtaine de minutes, tout seul, mais souvent quand Alice dort, car autrement il est principalement occupé à la suivre et faire comme elle. Nous nous disons que nous devrions parfois les isoler l’un de l’autre pour les pousser à s’occuper de manière autonome.

La communication à 21 mois

Simon communique toujours très sommairement, il prononce environ 5 mots, non, encore, au-revoir, papa et maman, et ce n’est pas toujours très clair. Il connaît quelques signes, poisson, grenouille, crocodile, chat, chien, mais guère plus.

Le début de la propreté

Simon met toujours des couches, de jours comme de nuit, mais depuis le mois de décembre nous lui présentons le pot de temps en temps le matin, et il n’est pas rare qu’il fasse caca. Est-ce un bon timing ou comprend-il que c’est le bon moment, nous ne savons trop. Cependant, il fait encore beaucoup caca dans sa couche, et ne nous demande jamais le pot. Un fois j’ai cru discerner qu’il me montrait sa couche, je l’ai alors mis sur le pot et il a fait un gros caca, mais c’était trop diffus pour que je sache vraiment s’il tentait de m’indiquer une envie ou non…

Photos

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :