Simon, août 2015, dix-septième mois d’un petit garçon

Simon
Simon

Au mois d’août, c’est le grand retour en Irlande après un mois passé en France, et la reprise du chemin de la crèche. Désormais Simon marche très bien et mange toujours tout seul. Il ne communique pas encore beaucoup, mais fait tout de même quelques signes.

La nourriture à dix-sept mois

Simon
Simon

Simon a tout juste huit dents, huit incisives, dont deux sont à peine sorties. Ses prémolaires semblent se présenter, mais il ne peut toujours pas mâcher. Cela complique un peu son alimentation car il ne peut toujours pas manger vraiment comme nous. Il est rare cependant que nous préparions un plat spécifiquement pour lui, mais il faut souvent que nous mixions le plat familial pour qu’il puisse le manger.

Simon nous semble un peu plus difficile qu’Alice, tout du moins il manger légumes et fruits avec moins d’appétit. Il semble, encore plus qu’Alice, drogué au lait et au plain. Il pourrait sans doute se nourrir exclusivement de lait et de pain si nous ne l’incitions pas à manger autre chose.

La crèche tout seul

Alice et Simon au playground
Alice et Simon au playground

Fin juin Alice a quitté la crèche pour ne reprendre l’école que le 27 août. Simon est donc allé seul à la crèche une bonne partie du mois d’août, alors qu’Alice restait avec sa maman. Les premiers jours furent un peu difficiles, c’est compréhensible étant donné qu’il est resté avec nous depuis le 26 juin, mais rapidement il ne manifestait plus de désarroi quand je le laissais le matin.

Désormais, Simon, qui marche et mange tout seul, est passé de la classe des « wobblers » dans la classe des « tweenies », les petits d’un an et demi à deux ans, en gros. Nous n’avons pas énormément de retour de la crèche, mais nous imaginons que cela signifie que tout se passe bien.

Dodo et activité d’un petit garçon de dix-sept mois

Leeloo et Simon
Leeloo et Simon

Désormais, Simon dort très bien la nuit. Nous couchons Alice et Simon vers 21h, et ils dorment généralement jusqu’à 7 heures du matin. Simon se réveille encore parfois la nuit, mais c’est rare, sans doute un cauchemar. Simon et Alice on désormais chacun leur lit enfant, nous avons fait l’acquisition au mois d’août de deux petits lits chez Ikea avec matelas et couettes, Simon était peut-être encore un peu jeune pour avoir un lit enfant, et il est tombé une fois ou deux, mais rien de grave. La journée, Simon fait toujours au moins une sièste, parfois deux. Il dort de 11h à midi et de 16h à 18h, ou alors une grosse sièste de 14h à 17h.

Simon marche désormais très bien, il suit sa grande sœur de partout, et tente de faire comme elle. Malheureusement, les activités d’Alice, coloriage, puzzles, ne se marient pas bien avec un petit garçon qui cherche surtout à tout trifouiller, et cela se termine souvent en bagarre. Il est encore trop petit pour jouer tout seul, et cherche constamment l’interaction, quitte à taper ou mordre pour la provoquer.

Nous ne savons pas trop comment réagir quand il tire les cheveux, tape ou mort. Nous lui disons avec sévérité que c’est méchant de taper, qu’Alice est triste. Céline fait même semblant de pleurer quand il la tape ou lui tire les cheveux, mais c’est principalement Alice qui est affectée et vient faire un câlin à sa maman ; Simon, lui, rigole et recommence.

Nous sommes un peu désemparé face à ce comportement, mais nous l’étions aussi quand il jetait tout par terre, et à force de répéter et d’expliquer, désormais il ne le fait plus, alors nous ne perdons pas espoir qu’il comprenne que faire mal n’est pas une façon d’interagir adéquate, après tout il n’a pas encore 18 mois !

Croissance de Simon

Simon
Simon

Le poids de Simon a toujours était plus ou moins dans la moyenne des petits de son âge, et il mange avec appétit. Il semble un peu plus difficile que sa sœur, mais nous n’avons pas d’inquiétude sur la quantité de nourriture qu’il mange. Concernant la taille, il semble avoir un peu décroché de sa courbe récemment, mais je pense que c’est plus lié à la mesure que la réalité. Auparavant je le mesurais en l’allongeant au sol, avec deux bouquins pour marquer les pieds et la tête, désormais je fais un très le long d’un mur, en lui demandant de se tenir droit. Je pense qu’il y a encore un petit delta car il ne se tient pas vraiment tout à fait droit.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :