Alice, juillet 2015, 31ème mois d’une petite fille

Alice
Alice

Après quelques jours en région parisienne, Leeloo, Alice et Simon passe le mois de juillet à Châteauvieux, chez mes parents, où je les rejoints en milieu de mois. Comme Simon, Alice profite pleinement de l’espace et du beau temps là-bas, faisant ses premiers tours en vélo et en draisienne.

Pédaler

Nous voulions acheter une draisienne à Alice pour ses deux ans, finalement, n’en ayant pas trouvé à sa taille, nous avions choisi une trottinette. Mes parents, impatients de voir la petite pédaler sur leur terrasse, avait trouvé un petit vélo à roulette d’occasion, et pour la venue d’Alice en juillet, ils ont aussi acheté une draisienne, un vélo sans pédale, au Decathlon de Gap.

Ils avaient aussi fait l’acquisition d’un trotteur, plutôt destiné à Simon, mais Alice se l’est rapidement attribué. Toutefois, elle a quand même réussi à faire quelques tours de pédales avec le vélo, et avant que nous ne quittions la France, elle est parvenu à traverser la terrasse quelques fois en pédalant. Quant à la draisienne, Alice l’a un peu utilisée, mais elle n’a pas encore vraiment compris comment se laisser rouler en poussant avec ses jambes, elle se contentait de marcher doucement en la poussant.

La maturation du langage

Alice et Simon
Alice et Simon

À Dublin, nous sommes les seules personnes parlant Français à Alice. Elle est certes la plupart du temps avec nous, mais cela ne diversifie pas beaucoup son expérience de la langue. Pendant plus d’un mois, à naviguer dans un environnement strictement français, elle a pu augmenter significativement son vocabulaire (malheureusement pas toujours en mieux car beaucoup d’adultes ne parlent pas très bien). Alice parle ainsi beaucoup, mais son articulation n’est pas encore suffisante pour qu’elle puisse facilement se faire comprendre de tous, et même de nous. Désormais, elle utilise souvent le bon nombres de syllabes, mais les son sont encore souvent sommaire, et certains passent systématiquement à la trappe, comme les sons ‘R’, « ouge », rouge, « éyéyé ». réveillé, « odu », mordu (grand jeu de Simon)…

Des fruits !

Alice mange des fruits
Alice mange des fruits

Alice adore les fruits, et elle préfère fréquemment manger un fruit à toute autre chose, même de la pizza ! Alice a toutes ses dents, et nous ne sommes pas vraiment sûr du moment où les molaires sont sorties. Elle mange de tout même si elle a ses préférences, mais est suffisamment curieuse pour goûter les choses nouvelles. Chez Papi Biot et Mamie Dou, c’est un peu la fête, nous avions décidé de ne pas trop intervenir dans les choix alimentaires des grands parents. Les biscuits, boissons et mets sucrés sont souvent proposés, alors que c’est beaucoup plus rare à Dublin.

Mais de nombreux fruits et légumes viennent aussi égayés les repas et en-cas, difficile de trouver des brugnons aussi sucrées et juteuse en Irlande, et rien ne vaut les haricots et tomates du jardin !

Le sommeil d’une petite fille de deux ans et demi

Alice fait de la balançoire
Alice fait de la balançoire

Alice dort bien. Depuis plusieurs mois, elle ne se réveille pratiquement jamais la nuit, une fois de temps en temps lors d’un cauchemar, mais c’est très rare. Elle passe souvent une bonne nuit de 21 heures à 7 heures du matin, et fait une longue sieste de deux heures l’après-midi. Le soir, elle nous demande de lui lire un livre, mais chez ses grands-parents elle restait éveillée un peu plus tard, et tombait tellement de fatigue qu’elle s’endormait en quelques minutes sans demander son compte.

Chez mes parents, nous dormions tous dans la même pièce, une grande chambre accolée à une salle de bain, qui nous permettait d’avoir une certaine indépendance. Alice dormait sur un matelas, au sol, et Simon dans un lit à barreaux.

Photos

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :