Irlande, avril 2015, cinquième mois

Après un mois de mars un peu difficile, peuplé de grippes, rhumes, toux, vomissements et j’en passe, notre mois d’avril en Irlande a été un peu plus clément. Les journées qui se rallongent, et l’exceptionnel beau temps pour cette période de l’année nous ont permis de faire quelques belles balades.

Un beau mois d’Avril

Le mois d’avril 2015 en Irlande a été magnifique. C’est exceptionnel, nous dit-on, mais nous avons eu un mois très ensoleillé, peu de pluie, de très belles journées. Les enfants étaient moins malade ce mois-ci, nous avons pu faire de nombreuses balades en ville, c’était vraiment agréable. Désormais les journées sont suffisamment longues pour que nous nous réveillons, vers 6h, avec le jour presque lever, et que nous nous couchions, vers 22h, avec la nuit à peine posée.

Balades à Sandycove

Nous avons repris l’habitude de nous promener le week-end. Le samedi 11 avril nous sommes allés à Sandycove, au sud de Dublin, avec Christiane et Jonathan, nos voisins d’en face qui sont arrivés en Irlande en même temps que nous. Sandycove se trouve sur la côte, au sud de Dublin, un peu après Dun Laoghaire (prononcer don léri). C’est proche d’un arrêt du DART, le train de banlieue de Dublin qui parcourt la côte du nord au sud.

IMG_20150411_111124-PANO-1500x825L’arrêt du DART le plus proche de chez nous se trouve à côté des bâtiments de Google, à Barrow Street, à 800 mètres de chez nous. Il faut ensuite une bonne demi-heure de trajet pour arriver à Sandycove. Le temps magnifique ne nous presse pas, et nous nous promenons tranquillement sur le bord de mer. Jonathan, très curieux, court partout, imposant un peu d’exercice à sa maman. Alice et Simon sont beaucoup plus calmes, et Alice ne s’aventure vers Jonathan que si le jeu en vaut la chandelle, comme quand il réussit à piquer un camion-benne et un tractopelle à un petit garçon conciliant sur la plage de Sandycove. Une des plus belle plage du coin, parait-il, mais minuscule.

Des nageurs courageux affrontent les eaux froides de la mer irlandaise ; Jonathan voudrait faire de même, mais Christiane le rattrape avant qu’il ne soit complètement trempé. Alice elle s’occupe à remettre les coquillages dans la mer, ils n’ont rien à faire sur la plage !

Nous grignotons les pancakes de Leeloo, la mangue et le melon de Christiane, mais nous retournons ensuite dans le parc du peuple (« People’s Park ») où se trouve un restaurant dans lequel nous déjeunons. Une averse coupe court à l’exploration du parc à enfants à quelques pas du restaurant, nous retournons en direction du DART pour rentrer.

Premier repas

Nous avons formellement invité Moritz, Chritiane et leur fils de deux ans, Jonathan, pour un déjeuner, le samedi 25 avril. Si nous avons déjà reçu des invités à de multiples reprises ici à Dublin, c’est le premier repas où nous préparons quasiment l’intégralité du menu : Leeloo a réalisé un bœuf à la Guinness, cuit la veille pour s’imprégner de plus de saveur, je prévoie des gougère au fromage en entrée, et Leeloo s’occupe du désert avec des crèmes brûlées.

Tout se passe à peu près bien jusqu’à l’arrivée de nos invités à midi cinq. J’enfourne alors les gougères, comptant sur vingt minutes de bavardage avant de les servir. Malheureusement, le four de notre appartement à Dublin n’est pas aussi efficace que notre ancien, et il faudra bien une heure de cuisson avant qu’elles ne soient prêtes. Nous sortons un premier plateau en avance, impatients, mais c’est une mauvaise idée, les gougères s’affaissent comme des ballons de baudruche. Heureusement le second plateau est réussi, mais malheureusement les frites de carottes et de panais cuites au four prennent un sérieux retard…

Le pauvre petit Jonathan est épuisé, il est impatient de faire sa sieste de l’après-midi. Le bœuf n’est pas aussi goûteux que prévu, Leeloo n’avait pas mis assez de Guiness. Les frites de panais et de carottes au four ne sont pas vraiment réussies, et pour finir les crèmes brûlées sont bonnes, mais bien trop sucrées…

Bref, nous devons nous reprendre !

Excursion au magasin de plantes

Pour Noël, j’ai offert deux plantes à Leeloo, pour apporter un peu de nature dans notre appartement. Les pauvres plantes sont toujours dans leur pot d’origine, un peu à l’étroit. Leeloo a décidé d’acheter deux pot Lechuza Classico de 35 cm. Ces pots ne sont pas donnés, mais nous en avions un pour notre ficus, en France, et ils sont très pratiques en plus d’être jolis.

Nous n’avons trouvé ces pots que sur Amazon. Heureusement, nous pouvons nous faire livrer en Irlande. Pour le terreau, une jardinerie se trouve dans Cork Street, dans Dublin 8, à environ 4 km de notre appartement. L’aller-retour à pieds, avec les deux petits et le terreau, nous effrayant un peu, nous nous sommes rendus sur place en bus. Le magasin est assez grand, mais cela reste une jardinerie de ville.

IMG_20150426_152138-1500x825Finalement, nous avons fait le retour en marchant, je portais les deux sacs de 20 litres de terreau dans un sac à dos, Céline avait Simon dans le Manduca, et Alice dans la poussette. Je dois dire que j’étais un peu fatigué quand nous sommes arrivés, mais le trajet était très agréable : un passage a côté de la cathédrale Saint Patrick, qui possède un joli petit parc fleuri, puis le château de Dublin, plus petit qu’on l’imagine quand on le voit de près, et enfin la traversée de Temple Bar et Trinity Collège, avec les jolis cerisiers en fleur.

Photos

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :