Alice, février 2015, 26 mois d’une petite fille

En attendant le DARTLe 4 mars 2015, Alice fêtera ses 800 jours. Ce n’est pas grand chose à côté de mes 14 000, mais c’est déjà beaucoup pour une petite fille ! Alice multiplie les nouveaux mots en février, et la visite de ses grands-parents Philippe et Claude lui a donné l’occasion d’améliorer ses talents.

Les nouveaux mots s’enchaînent

Alice n’est pas particulièrement précoce concernant le langage. Elle a plus de deux ans, mais son vocabulaire ne dépasse pas quelques dizaines de mots. Pourtant, chaque semaine elle semble démontrer de plus en plus d’aptitude à répéter des mots nouveaux. Elle commence timidement à faire des petites phrase de deux ou trois mots, comme « maman dodo, chut ».

La multiplication du nombre de personne nous rendant visite et ne parlant pas français doit sans doute la perturber un peu, mais elle récupère déjà quelques expressions locales, comme « bye bye ». Papi Daddy l’a surpris à répondre ‘good evening’ à une des voisines.

Bleu, vert, jaune !

Alice aime bien jouer à Colorino. Photo de Philippe Harrand.Les enfants distinguent tôt les objets de couleurs différentes, un petit abacus avec des palets rouge, orange, jaune, vert et bleu ne pose pas de problème à un petit de 18 mois, mais la notion de couleur est plus complexe. C’est un concept suffisamment abstrait pour que l’apprentissage n’arrive que vers les trois ans de l’enfant. Toutefois si vous pratiquez régulièrement la description des objets autour de votre enfant, en désignant les objets, ainsi que la couleur associée, il pourra assimiler cette notion plus facilement.

Voilà de nombreux mois que nous décrivons les objets en indiquant leur couleur, la boîte de couleur bleu, la robe de couleur rouge, le crayon de couleur jaune. Depuis un mois ou deux, Alice sait prononcer le mot ‘bleu’ (qui ressemble plus à ‘beu’ dans sa bouche, mais qu’importe), et elle sait donner la couleur d’un objet bleu. Tout récemment, elle a ajouté le vert et le jaune à son vocabulaire, et reconnaît avec exactitude ces couleurs. Elle ne sait pas encore dire ‘rouge’, mais cela ne saurait tarder.

La crèche, séparation difficile

Alice st déguisée en fille. Photo de Philippe Harrand.En février, Alice et Simon sont allés pendant deux semaines à la crèche, seulement le matin. Si Simon s’est plutôt bien acclimaté après une semaine, c’est beaucoup plus dur pour Alice. Mis à part la première semaine d’essai, où Leeloo était avec elle, je n’ai jamais laissé Alice un matin sans qu’elle crie. Ce n’est pas exceptionnel, la première séparation régulière des parents est toujours un peu dramatique. Alice a déjà passé une semaine chez ses grands-parents, sans que cela ne pose de problème, mais il est vraisemblable qu’elle soit plus consciente des changements désormais, notamment après trois mots très bouleversants. Nous avons quitté la France, changé deux fois d’appartement, arrivons dans un pays où les gens parlent une autre langue, désormais je vais au travail tous les jours, alors que je suis resté pendant 9 mois à la maison avec elle, il est légitime qu’elle soit un peu effrayée.

La fin de la seconde semaine de crèche s’est un peu mieux passée, elle pleurait toujours le matin, mais acceptait le réconfort d’une des personnes de la crèche. De plus, elle a passé deux jours chez les plus petits, les enfants entre un et deux ans, qui ne parlent pas encore, et cela s’est mieux passé.

Fin février, comme ses grands-parents étaient à la maison, c’était crèche buissonnière, mais en mars nous allons encore tenter de laisser Alice et Simon à la crèche tout le mois. Pour l’instant, ils n’y vont que le matin. Cela donne un peu de temps à Leeloo, et c’est sans doute plus doux pour les enfants, qui retrouvent leur maman dès 13 h. Les crèches sont chères ici en Irlande, nous payons près de 1000 euros pour les deux petits, et il faut compter le double pour deux enfants à plein temps à la crèche.

Nous pensons cependant qu’il est important pour Alice d’avoir un environnement anglophone dès à présent, cela retardera sans doute l’arrivée du langage, mais nous espérons que cela lui permettra d’être bilingue plus facilement.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :