Simon, novembre 2014, huitième mois d’un bébé

DSC_4603-1500x825La grande nouvelle du mois de novembre 2014, c’est le grand déménagement à Dublin. Le petit Simon a suivi comme sa sœur, sans doute sans comprendre vraiment tout ce chamboulement. Durant son huitième mois, Simon acquiert la maîtrise du quatre pattes, et cesse progressivement d’être allaité par sa Leeloo.

Une petit bébé dans un déménagement

Ayant fait appel à des déménageurs, notre déménagement fut bref mais intense. Il y eut tout de même quelques prémices, la vente de notre canapé et de divers petits meubles. Rien de quoi perturber notre petit Simon.

Durant la semaine de déménagement, nous sommes toujours restés avec nos enfants, et il est difficile de noter une différence dans le comportement de Simon. Il mange et dort correctement, et ne montre pas de signe d’inquiétude.

Le voyage en avion se passe bien, Simon dort une bonne partie du voyage, il tète un peu, ce qui doit l’aider à ne pas avoir trop mal aux oreilles, et il reste plutôt calme. L’arrivée à notre appartement temporaire et la première semaine à Dublin se passe tout aussi bien, Simon mange et dort correctement.

Seulement un petit jour où ses selles ne sont pas super top, mais il faut dire que nous ne trouvons pas ici les même produits que chez nous, et ça doit le changer : le lait, l’eau, le pain, rien n’est vraiment pareil ; il n’est pas étonnant qu’un petit chamboulement digestif se produise.

Sevrage complet de Simon

DSC_4611-1500x825Durant le mois de septembre, Simon a été sevré la nuit. Je m’occupais de lui quand il se réveillait. C’était un peu dur les deux premières semaines, puis le petit se rendormait en moins de cinq minutes. Au mois d’octobre, ce sont les tétées durant la journée, le midi, à 14 heures et 16 heures que nous avons remplacées par du lait en poudre.

Simon refusait le lait artificiel au début, pendant deux semaines, nous avons eu peur qu’il s’entête, mais finalement, comme par magie, il y pris goût et tout s’arrangea. À la fin du mois d’octobre, Simon ne tétait plus que le matin et le soir, deux ou trois fois par jour.

Il est resté ainsi jusqu’à notre arrivée à Dublin, une petite tétée est toujours réconfortante dans les moments un peu difficiles. Mais la dernière semaine du mois de novembre, Simon était souvent plus énervé après la tétée qu’avant. Leeloo ne le faisait pas téter suffisamment pour stimuler la production de lait, et l’appétit de Simon grandissant, nous avons finalement décider de le sevrer complètement.

Simon aura donc tété exclusivement pendant environ 6 mois, et un peu plus de deux mois supplémentaires avant d’être sevré. À peu de chose près, sa grande sœur avait eu le même traitement.

La motricité d’un bébé de huit mois

DSC_4819-1500x825Simon marche désormais parfaitement à quatre pattes, et tente continuellement de se mettre debout dès qu’il trouve une chaise, canapé ou tout autre jambe à laquelle il peut s’accrocher. Il reste encore bloqué une fois debout, cédant simplement de fatigue pour retomber sur les fesses si on ne vient pas le sortir de ce mauvais pas.

Il mange tout seul biscuits, pain et plus ou moins une banane. Parfois, il parvient à tenir son gobelet de lait et boire une ou deux gorgées, mais c’est encore un peu difficile pour lui. Globalement, il reste encore assez maladroit et il réussit à peu près à prendre quelque chose et le porter à sa bouche, mais c’est tout.

Nourriture d’un bébé de huit mois

DSC_4606-1500x825Pendant son huitième mois, Simon tétait encore un peu le matin et le soir, mais en grande partie sa nourriture était diversifiée. Après la tétée du matin, il boit environ 150 ml de lait jusqu’au repas du midi, où il mange un petit pot ou alors notre repas réduit en purée. Leeloo n’hésite pas à lui donner des petits pots pour bébé de 18 mois, Simon les mange sans problèmes.

Ses purées sont désormais grossièrement moulinées, et il tolère très bien les petits bouts, pâtes, petits-pois, bout de pain. Parfois il préfère un yaourt le matin, avec de la compote, et boit son lait un peu plus tard.

Dans l’après-midi, il goûte avec un yaourt et de la compote, où bien son reste de midi, parfois une banane ou du lait. Le soir, un plat de légume, ou le reste du midi, toujours avec un peu de lait, et puis finalement encore une petite tétée avant d’aller faire dodo.

Simon mange quasiment de tout, pour peu qu’il puisse machouiller et ne risque pas de s’étouffer : pain, biscuit, banane, petits pois, petit bout de viande, et purées et compotes. Nous évitons encore les noix, noisettes et le miel, et limitons le sucre et le sel, mais quand nous prenons tous un cookie, ce serait injuste de l’en priver !

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :