Construire un coffre en bois, réalisation

Le coffre terminé avec son couvercle
Le coffre terminé avec son couvercle

J’ai présenté dans le premier article de cette série la conception et la modélisation d’un coffre en bois facilement réalisable avec juste une scie et un tournevis ; le tout pour la modique somme de l’ordre de 50 euros pour la version la plus simple : un coffre banc en pin de 80 cm par 40 cm, avec une hauteur de 45 cm.

Liste d’achats

Pour réaliser ce coffre dans sa version la plus simple, vous aurez donc besoin de vous procurer les éléments suivant :

  1. Une scie
  2. Un tournevis cruciforme
  3. Des vis à bois 4×35mm (une soixantaine)
  4. Deux panneaux en pin d’environ 2 mètres par 40 cm
  5. Un tasseau de 57×57mm ou 44×44mm de 2,4 mètres de long

Hormis la scie et le tournevis, les matériaux pour le coffre devraient vous coûter environ 40 euros (5 euros de vis, 20 euros de bois et 15 euros de tasseau) selon les prix 2014. Si vous devez acheter une scie, acheter une petite scie à dos ou mieux, une petite scie à onglet, ce sera la plus pratique et vous vous en servirez à de multiples occasions :

  1. Pour moins de 10 euros prenez une simple Scie à dos simple
  2. Pour 20 euros, rajoutez une boîte à coupe pour scie à onglet
  3. À 30 euros, vous pouvez monter un peu en gamme et choisir une scie à onglet Peugeot de 420 mm

Pré-découpage des panneaux

Les planches découpées et le tasseau
Les planches découpées et le tasseau

Ce n’est pas indispensable, mais si votre magasin de bricolage le permet, je vous conseille grandement de faire découper les panneaux par le magasin, ainsi vous n’aurez qu’à scier le tasseau. S’il le magasin propose aussi le sciage du tasseau, n’hésitez pas, même pour un euro ou deux, cela vous permettra d’avoir un sciage bien droit et aux bonnes côtes. Lors de la réalisation de vos plans, gardez bien en tête qu’un trait de scie mange environ 4mm de bois, alors ne soyez pas trop juste dans vos dimensions. Il vaut mieux faire découper deux panneaux à 81 cm et un a 36 cm, quitte à perdre 3 cm, plutôt que de se retrouver avec un panneau à 81.4 cm et l’autre à 81.1 cm. Je vous rappelle les dimensions conseillées pour deux panneaux de 2 m x 40 cm :

  • première planche : 36 cm + 81 cm + 81 cm
  • seconde planche : 36 cm + 81.4 cm + 77.6 cm x 36 cm

Attention sur la seconde planche, le fond, d’une longueur de 77.6 cm, est plus étroit; sa largeur est la même que les petits côtés, 36 cm. Il doit donc vous rester un tasseau de 77.6 cm de long et d’environ 4 cm de large. Gardez-le précieusement, il servira pour consolider et caler le couvercle ! Si vous ne pouvez pas faire découper vos planches, ou si vous voulez garder un peu de marge en cas de petites erreurs d’assemblage, je vous conseille de légèrement diminuer les dimensions du fond, par exemple, 77.5 cm x 35.9, comme ça si un des côtés n’est pas exactement à la bonne côte, vous avez un peu de marge sur le fond ; dans le pire des cas, vous aurez un petit espace d’un millimètre à l’intérieur de votre coffre. Si vous faites découpez les planches chez votre magasin de bricolage, vous pouvez généralement leur faire confiance, je n’ai jamais eu de mauvaise surprise dans les découpes réalisé dans mon magasin.

Découpe des tasseaux

Utilisation d'un côté pour mesurer 36 cm sur le tasseau
Utilisation d’un côté pour mesurer 36 cm sur le tasseau

Si vous avez opté pour le tasseau d’épaisseur 57 mm, permettant d’avoir une longueur unique de 36 cm pour les six tasseaux, alors vous pouvez utiliser la planche de 36 cm comme étalon. Sciez le premier tasseau très légèrement plus court que 36cm, cela évitera les mauvaises surprises. Attention en fin de coupe, sciez tout doucement pour ne pas casser le bois. Si un côté de votre tasseau est plus abîmé que l’autre, laissez-le de côté. Sinon, utilisez les deux extrémités, car elles sont normalement assez droites.

Découpe du tasseau avec une scie à ongler
Découpe du tasseau avec une scie à onglet

Si vous n’avez pas de scie à onglet mais une simple scie, utilisez le bord d’une des planche pour guider votre scie et tenter de faire une coupe la plus perpendiculaire possible. Ensuite, coupez tous les tasseaux en prenant le premier coupé comme référence. Prenez à chaque fois le premier coupé, et vérifiez après coup pour voir votre niveau d’erreur. Ne vous inquiétez pas, c’est dur de couper à l’identique, un millimètre de différence n’est pas très grave. Une fois les 6 tasseaux coupés, choisissez les 4 les plus ressemblants. Gardez les deux plus grands, ou plus petits, pour les pieds.

Choisir parmi les 6 tasseaux les 4 les plus identiques
Choisir parmi les 6 tasseaux les 4 les plus ressemblants

Il devrait vous rester une petite chute si vous avez choisi un tasseau de 2m40, gardez-la, elle vous servira pour caler les pieds. Si vous avez une feuille de papier de verre (du papier à poncer), passez un petit coup sur vos découpes ainsi que sur les bords des différents panneaux. Sinon un petit coup avec le côté vert d’une éponge peut suffire à éliminer quelques petits fils de bois. Si vous voulez vernir ou teindre votre coffre, c’est le bon moment. Ce sera bien plus simple qu’une fois le coffre assemblé, car vous pourrez placer les pièces sur une table, et de plus les éléments seront intégralement vernis, peints ou lasurés, leur assurant une protection optimale. Vous pouvez consulter mon article sur les finitions d’un coffre.

Assemblage des petits côtés

Placement des visUne fois les six tasseaux coupés, nous pouvons passer à l’assemblage. Tout d’abord, vissez les largeur. Choisissez avec attention le sens dans lequel vous allez placer la planche du côté. Chaque planche a ses petits défauts, et il vaut mieux que les plus gros défauts soient sur la face interne du coffre. De plus, à choisir le sens entre le haut et le bas, laissez les traces le splus voyantes vers le bas du coffre. Attention, ne vous trompez pas de sens, les lamelles formant le panneau doivent être à l’horizontale, la largeur doit bien faire 36 cm ! Il vaut toujours mieux vérifier à deux fois avant de couper ou de visser quelque chose, une erreur est si vite arrivée !

Les deux largeur avec les montants
Les deux largeur avec les montants

4 vis permettent de fixer le montant au panneau latéral. Pour plus de rigidité, vous pouvez placer les vis à une distance variable du bord, par exemple, pour 4 vis et un tasseau de 57 mm d’épaisseur, placez les vis à 2 cm ou 4 cm du bord, plaquant de manière plus robuste le panneau sur le tasseau. Pour l’espacement vertical, placez une vis à 4 cm du haut, puis les trois suivantes espacées de 9 cm. Donc en résumé : à 4 cm, 13 cm, 22 cm et 31 cm du haut. Pour plus d’esthétisme, au détriment d’un peu de robustesse, vous pouvez placer les vis sur une seule ligne.

Placer le fond pour améliorer le parallélisme lors de la pose des longueur
Placez le fond pour améliorer le parallélisme lors de la pose des longueurs

Sur les panneaux latéraux, le montant est calé sur le bord en bas du côté. Les quatre montants viendront ensuite s’appuyer sur le fond, qui lui même s’appuie sur les pieds. Après avoir vissé un peu, jetez un œil à votre vis pour la placer bien verticale, cela se rattrape bien au début, beaucoup moins ensuite, et c’est fréquent de ne pas partir  droit. Si vous avez des serre-joints, ils vous permettront de fixer le tasseau sur la planche pour le garder en position. À défaut vous pouvez vous faire aider pour maintenir le tasseau et la planche bien alignés. Une fois les quatre montants fixés aux côtés, placez le début de coffre à l’envers, en posant le fond sur les montants. Le fond est la planche qui mesure 77.4 cm par 36 cm, c’est la plus étroite des grandes planches, la seule de 36 cm de large.

Assemblage de la face avant et la face arrière

Placement de la face avant.
Placement de la face avant.

De nouveau, passez un peu de temps pour choisir la meilleure planche, puis la meilleur face que vous allez utiliser comme face avant. Attention, laissez bien le couvercle de côté ! Commencez toujours par visser la planche la moins jolie, ce sera votre face arrière et si vous faites des erreurs, elles se verront moins. Placez le coffre sur le côté, avec la planche de fond en position pour garder aux mieux le parallélisme et les dimensions.

Vissage de la face avant
Vissage de la face avant

De même que pour les faces latérales, vous pouvez visser sur une seule ligne, pour que ce soit un peu plus joli, ou bien en alternant de 2 cm la position des vis, pour plaquer plus fermement le panneau sur les tasseaux. Bien sur, vous pouvez aussi faire deux rangées de vis, ou encore mettre les deux vis extrêmes à 4 cm et les deux au milieu à 6 cm. Attention, quand vous fixez la face avant sur les tasseaux, celle-ci n’est pas au ras du tasseau, mais recouvre le tasseau et l’épaisseur du côté, il y a donc environ deux centimètres de plus, ce qui nécessite de placer les vis à 4 et 6 cm du bord (2 cm de plus que pour les faces latérales).

Décalage de quelques millimètres
Décalage de quelques millimètres

Il n’est pas rare que les panneaux ne soient pas complètement plats, et ils bombent souvent dans un sens ou dans l’autre. À choisir, faîtes-les plutôt bomber vers l’extérieur, comme si le coffre avait un peu de ventre, et tenter de rattraper en vissant en force. Pour cela, n’hésitez pas à placer votre poids sur le panneau pour l’aplatir contre le tasseau. Attention !  Si vous ne vous appuyez pas, vous ne pourrez pas l’aplatir correctement, car une fois la vis dans le tasseau, l’espace restant entre le panneau et le tasseau ne pourra pas se rattraper. Vous pourriez essayer de le rattraper en vissant démesurément, mais cela détruira les pas de vis dans le bois et pourra rendre votre vis inutile.

L'usage de serre-joint peut aider à corriger les décalages, à défaut, faites-vous aider !
L’usage de serre-joints peut aider à corriger les décalages, à défaut, faites-vous aider !

Après avoir vissé la face arrière, il est probable que vous remarquiez de petits défaut de parallélisme, c’est normal et difficile à éviter avec le bois. Quoi qu’il en soit, le pin est un bois souple et vous ne devriez pas avoir de difficultés à rattraper les quelques millimètres d’écart. Encore une fois, des serre-joints peuvent grandement vous faciliter la tâche, à défaut, demandez un coup de main ! En plaçant les faces avant et arrière, laissez bien le fond en position dans le coffre, cela vous évitera de mauvaises surprises s’il manque un millimètre à un de vos panneaux.

Assemblage du fond et des pieds

Préparation du fond
Préparation du fond

Une fois les quatre côtés fixés, il faut ajouter le fond et les pieds. Si vous avez bien maintenu le fond en position lors du vissage des côtés, vous ne devriez pas avoir de difficulté à le placer sur les quatre montants, le coffre à l’envers. Dans un premier temps, placez les pieds sur le fond, en les positionnant à une épaisseur de tasseau du bord. Vous pouvez le faire facilement en utilisant la chute du tasseau qu’il devrait vous rester, sinon prenez un objet de taille fixe ou une règle pour les caler.

Pour les pieds, placez-les à une largeur de tasseau du bord
Pour les pieds, placez-les à une largeur de tasseau du bord

Pour visser les pieds sur le fond, il faut retourner le coffre et le mettre à l’endroit, assurez vous que les pieds sont bien en position, et vissez-les de l’intérieur, en plaçant entre deux et quatre vis le long du pieds. Pour vous repérer, c’est facile, le pied étant à une épaisseur de tasseau, vous pouvez placer deux vis à deux centimètres des montants internes, et si vous avez de la marge dans vos vis, une ou deux supplémentaires entre les deux vis extrêmes.

Fixation des pieds sur le fond
Fixation des pieds sur le fond

Tournez les pieds de façon à cacher les faces les moins jolies contre le fond, ce n’est pas vraiment indispensable car vos pieds seront contre le sol, mais cela vous donne l’habitude de toujours regarder vos pièces avant de les fixer. Il n’est pas indispensable de rajouter beaucoup de vis, il n’y aura normalement pas de tension forte sur les pieds, hormis un écrasement par le fond, qui n’agit pas sur les vis de fixation des pieds.

Fixation des montants sur le fond
Fixation des montants sur le fond

Quand les deux pieds sont fixés, il faut maintenant fixer le fond lui même sur les montants internes. Cette fois-ci, au contraire, ce sont ces vis qui vont maintenir le fond en position quand vous aller porter le meuble. S’il est destiné à contenir des charges importante, et à être déplacé souvent, utilisez deux ou trois vis par tasseau. Dans mon exemple, j’ai utilisé deux vis par tasseau. Ne placez pas les vis trop près du bord du fond, au risque de fendre le bois, vissez à au moins 1.5 cm du bord.

Le fond une fois les quatre montants vissés
Le fond en place, une fois les quatre montants vissés

Quand vous aurez vissé les deux pieds au fond et le fond aux quatre montants internes, la base du coffre sera terminée. Vous pouvez déjà aller boire un coup il ne reste plus grand chose à faire !

Préparation du couvercle

Pour le couvercle, utilisez la chute du fond pour réaliser deux tasseaux
Pour le couvercle, utilisez la chute du fond pour réaliser deux tasseaux

Vous pouvez poser directement la planche faisant guise de couvercle sur le coffre ainsi réalisé, mais celle-ci ne sera pas calée et risque de glisser. Pour corriger ce problème, nous allons utiliser la chute de la découpe du fond. En effet le fond n’a pas une largeur de 40 cm mais 36 cm, il doit donc vous rester une bande d’environ 4 cm de large et de 77.6 cm de long. Avec cette bande, nous allons réaliser deux butées qui auront un double rôle : caler le couvercle quand le coffre est fermé, et rigidifier le couvercle.Placement des tasseaux sur le couvercle

Gardez quelques millimètres de mou pour fixer les tasseaux du couvercle
Gardez quelques millimètres de mou pour fixer les tasseaux du couvercle

Tout d’abord, il faut découper cette lame en deux petits tasseaux qui devront être fixés sur le couvercle. Mesurez la longueur nécessaire directement sur la largeur du coffre. Retirez quelques millimètres, si vous êtes trop juste le couvercle risque d’être difficile à placer. Si la largeur de votre meuble est bien de 36 cm, comme prévu, alors découpez les tasseaux entre 35.6 cm et 35.8 cm.

Le couvercle terminé
Le couvercle terminé

Ces tasseaux devront être en buté contre les montants internes, il faut donc les placer de façon à ce qu’une fois le couvercle fermé, ceux-ci le maintienne bien en place, en empêchant les mouvement d’avant en arrière, et de gauche à droite. Comme pour la longueur, prenez quelques millimètres de marge pour placer ces tasseaux sur le couvercle. Si votre couvercle mesure 81.4 cm, alors les tasseaux devraient se trouver à 0.2 cm (le surplus du couvercle par rapport au coffre) + 1.8 cm (l’épaisseur du bord) + 5.7 cm (l’épaisseur du tasseau).

Alice teste la solidité du coffre
Alice teste la solidité du coffre

Le placement théorique est donc à 7.7 cm du bord, mais encore une fois, prenez un peu de marge ou il sera trop difficile de refermer le coffre. 1 ou 2 mm de chaque côté devraient suffire. En résumé, calez les tasseaux de 35.8 cm au centre de la largeur, soit à 2.1 cm du bord, et à et à 7.9 cm des côtés. Trois vis permettent de les fixer au couvercle. Attention, assurez-vous bien que les vis que vous utilisez ne dépassent pas la largeur totale ! Avec des vis de 35 mm et des panneaux épais de 18 mm, si vous ne vissez pas complètement à fond, ça devrait passer. Comme toujours, ne vous pressez pas, vissez sommairement un premier tasseau, testez, puis vissez deux vis sur l’autre tasseau juste pour le faire tenir, et testez de nouveau pour voir si vous parvenez à placer correctement le couvercle. Si jamais vos marges sont insuffisantes, vous pouvez dévisser l’un des tasseaux pour l’ajuster. Une fois ces tasseaux vissés, voilà ! Votre coffre est terminé ! Bravo !

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :