Alice, août 2014, vingtième mois d’une petit fille

Au mois d’août 2014, Alice nous a suivi dans nos balades, d’abord à La Rochelle, puis à Angers, de nouveau à Paris, et encore à la Rochelle. Elle s’adapte bien à nos changements de lieu, et continue son petit bonhomme de chemin. Grande étape, elle dit enfin « maman » !

Alice dit enfin « maman » !

Alice n’a pas encore un vocabulaire très fourni, elle fait beaucoup de signes mais mis à part « papa » et « poum », ses mots parlés sont rares. Mais depuis le mois d’août, elle dit enfin « moman », avec une petite voix craquante… Nous sentons aussi qu’elle tente de faire des phrases, par exemple Simon a faim, en désignant son petit frère qui pleure. Nous tentons de devenir plus exigeant sur ses expressions. Nous savons bien quand elle désigne son gobelet qu’elle veut du lait, mais nous faisons mine de pas comprendre pour qu’elle fasse le signe de « lait ».

Alice court

DSC_3974-1500x825Si ce n’est pas l’explosion du langage, c’est en tout cas le début du grand marathon de la vie, la petite Alice commence à courir pour de vrai, même si elle s’emmêle encore fréquemment les pattes quand elle s’emballe un peu. Elle a aussi pour la première fois monté un escalier sans se tenir. Pour la descente, c’est plus instable, nous préférons qu’elle s’appuie au moins sur le mur !

Elle mange quasiment tout le temps toute seule. Nous tentons parfois de l’aider un peu, mais c’est surtout en fin de repas quand elle n’a plus très faim. Nous lui coupons sa nourriture dans son assiette, et elle se débrouille avec sa petite fourchette.

Elle mange relativement de tout. Il y a toutefois certains aliments qu’elle n’aime pas, la salade, par exemple, ou les champignons. Mais sinon elle est très curieuse de la nourriture et nous demande souvent de mettre du plat dans son assiette, ou de le saupoudrer de sauce, d’huile, de poivre, …

Alice passe un week-end chez son parrain et sa marraine

Alice avait déjà passé, pour ses 10 mois, plusieurs jours chez ses grands-parents à la Rochelle, mais à l’époque elle était très souple et acceptait volontiers de rester avec d’autres personnes. Depuis, les choses ont changé, et Alice s’est plus attachée à nous. Nous avons tout de même décidé de laisser Alice tout un week-end avec son parrain Diwann et sa marraine Aurélie.

Le week-end s’est très bien passé, mais quand Alice est rentrée, elle s’est jetée dans les bras de sa maman et y est restée pendant de nombreuses minutes, suggérant qu’elle avait réalisé le manque.

C’est dur pour nous de laisser Alice avec d’autres gens, non pas que nous manquons de confiance, mais notre petite nous manque, et nous avons un peu peur qu’elle se sente abandonnée. Mais nous lui rappelons souvent que nous l’aimons, et que si elle reste quelque jours avec d’autres personnes, elle reviendra toujours avec nous.

Alice boit dans son petit verre

C’est tout mignon, Leeloo a trouvé un petit verre à shot et Alice l’utilise pour boire, elle le prend avec précaution dans sa petite main et sirote doucement son verre d’eau. Par extension elle se débrouille aussi pas trop mal avec un verre classique ou une bouteille.

Poum Poum Poum

Et « poum », et « poum » et « poum » ! C’est sans doute le mot qu’Alice a dit le plus souvent en août. Pour Alice, cela signifie « tomber » ou « taper », et chez une petite fille de 20 mois, ça arrive souvent ! Alice trébuche, tombe, pleure, se fait consoler, puis, quand ça va un peu mieux, désigne l’endroit où elle est tombée en disant « poum » d’un air triste…

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :