Alice, juin 2014, dix-huitième mois d’une petit fille

Alice
Alice

Au mois de juin 2014, Alice fête ses 18 mois. Notre petite fille marche désormais depuis six mois, et elle commence à courir un peu. Sa communication s’amplifie, même si elle reste surtout sous forme de signes. Elle est toujours aussi gentille envers son petit frère, même si parfois un peu maladroite.

Communiquer avec une petite fille d’un an et demi

Alice
Alice

Alice a rajouté quelques signes à son vocabulaire, notamment :

  1. Coccinelle
  2. Crabe
  3. Crocodile
  4. Fleur
  5. Lait

Alice utilise depuis la mi-juin un premier mot, POUM pour dire tombé. C’est un mot qu’elle utilise toujours à bon escient, quand elle est tombée ou bien qu’elle a fait tomber quelque chose.

Par ailleurs, sa communication orale reste limitée à « papa » et un vague « SAAAA » en guise de « chat », au grand dam de sa maman qui se désespère d’entendre un jour sa petite fille l’appeler ! Heureusement, Alice signe souvent « maman », en attendant, c’est mieux que rien ! Toutefois, elle n’utilise pas papa pour m’appeler ou me demander quelque chose, suggérant qu’elle n’associe pas encore vraiment tout le sens du mot, contrairement à POUM

Le dodo d’une petite fille de 18 mois

Alice, Leeloo et Simon
Alice, Leeloo et Simon

Depuis le mois dernier, nous avons instauré un nouveau rituel de couchage. Désormais Alice dort dans un grand lit, un matelas adulte posé à même le sol. Ainsi elle peut se lever et se coucher comme bon lui semble, pour la nuit ou la sieste.

Le soir, vers 21 heures, nous montons tous à l’étage, où se trouvent les chambres. Nous nous lavons les dents et nous nous préparons à nous coucher, nous répétons à Alice, qui est souvent assez excitée à ce moment de la journée, qu’il va être temps d’aller se coucher, que tout le monde est fatigué, et qu’il faut dormir.

Nous la laissons tourner un peu, allant de notre chambre à la sienne, puis dans la salle de bain, portant divers objet de droite à gauche. Après une dizaine de minutes, nous devenons plus insistant sur la nécessité d’aller ce coucher, et Leeloo ou moi allons dans la chambre d’Alice et nous lui proposons de lire un livre.

Elle accepte souvent, et va chercher un des livres de la mini bibliothèque à côté de son lit. Nous le lisons le plus calmement possible avec elle, lui montrant longuement chaque image, expliquant les objets ou animaux qui s’y trouvent, en mimant leur signe (si nous le connaissons !).

Parfois, c’est suffisant, elle accepte alors de s’allonger, et nous lui parlons encore un peu de tout ce qu’elle à fait dans la journée, puis nous l’embrassons et lui souhaitons bonne nuit, en lui expliquant que nous sommes dans la pièce juste à côté, et qu’elle peut nous appeler en cas de problème.

D’autre fois, elle est plus tenace, et court un peu partout. Nous restons alors un peu plus longtemps, mais après plusieurs rappels, nous finissons par la laisser faire ce qu’elle veut, en l’incitant à se coucher.

Dans ces cas là elle pleurniche souvent, refusant l’idée de se coucher, mais elle reste généralement dans sa chambre. Quand nous l’observons discrètement, nous la voyons tourner dans sa chambre, jouant à droite à gauche, mais elle finit généralement par prendre un nouveau livre, à le regarder jusqu’à s’allonger à côté et finir par s’endormir. Il lui arrive aussi de rester allonger, les yeux ouverts, calmement, pendant une vingtaine de minutes, avant de finalement s’endormir.

Quoi qu’il en soit, nous sommes vraiment content de ce processus, il est assez doux, même si elle pleurniche un peu, mais surtout elle s’endort toujours sans nous et d’elle-même.

Croissance d’une petite fille de 18 mois

Alice
Alice

Alice a gardé son petit gabarit. Elle a pris un peu de poids, atteignant un peu plus de 10 kg, mais elle reste petite, mesurant environ 78 cm. Elle a désormais 12 dents, 8 incisives et 4 prémolaires. Il lui manque encore huit dents, 4 molaires et 4 canines.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :