Simon, mars 2014

Leeloo se repose à côté d'Alice
Leeloo se repose à côté d’Alice

En mars 2014, Leeloo entre dans le neuvième mois de grossesse de notre futur premier fils, petit frère d’Alice. Nous étions un peu inquiets face au diagnostic de diabète gestationnel de Leeloo et le risque d’un gros bébé. La fin de grossesse un peu difficile et le risque de complication ternit un peu la magie de l’enfantement…

Mars 2014

Leeloo a fait pour Simon du diabète gestationnel. Elle l’a appris assez tard, et n’a pas vraiment suivi de régime adapté, entraînant une prise de poids plus importante que pour Alice : 15 kg en tout contre 12 kg pour Alice. Le gynécologue craignait une taille trop importante du petit Simon, et l’échographie pratiquée le 11 mars estimait le poids du bébé à 3.7kg, avec une prévision de 4kg à terme.

Ce poids n’est pas exceptionnel pour les accouchements en voies basse, mais l’imprecision de l’évaluation, de l’ordre de 10%, et la taille importante de l’abdomen de Simon incitaient aux plus grandes précautions. Ainsi fut évoqué un déclenchement pour forcer l’arrivée du petit plus tôt que prévue.

Le terme était pour le 28 mars, mais avec une assez grande imprecision car Simon est le fruit d’un retour de couche, Leeloo n’a donc pas eu de règles entre l’accouchement d’Alice et la conception de Simon. De fait la date de conception a été estimée à partir de la première échographie, mais même si la grossesse est relativement uniforme chez toutes les femmes durant le premier trimestre, la date calculée conserve un floue de l’ordre d’une semaine.

Leeloo attrape un gros rhume le 12 mars, jusqu’à 39 de fièvre le 13 mars et le 14 mars. Le 15 mars la fièvre chute mais persistent les symptômes. La situation est difficile à vivre pour Leeloo, la fin de grossesse est déjà éprouvante, ajouter par dessus un gros rhume et l’impossibilité d’atténuer les symtômes car la plupart des médicaments sont contre-indiqués durant la gestation, hormis le paracétamol.

Nous étions inquiétés par la taille du bébé, car le diabète gestationnel peut aussi provoquer chez le fœtus des déficiences, comme la vue. Certaines sages-femmes pratiques l’acupuncture pour avancer la date d’accouchement, mais malheureusement le gros rhume de Leeloo ne permet pas de bénéficier de cette technique non plus.

Autre méthode, faire l’amour plus souvent…

Lundi 17 mars

Le 17 mars, le col de l’utérus de Leeloo est mou et raccourci, suggérant un accouchement dans la semaine. En tout état de cause, un déclenchement est prévu le 24 mars. Nous sommes un peu rassurés, et espérons que le bébé viendra de lui-même en fin de semaine, le temps que Leeloo se remette de son rhume.

En effet, la respiration joue un rôle prépondérant dans la gestion de la douleur lors d’un accouchement. Tant que Leeloo a les bronches prises et tousse, elle n’envisage pas de pouvoir gérer la douleur. Nous ne souhaitons pas un accouchement déclenché, car même si cette technique est éprouvée et marche assez bien, elle reste intrusive pour la relation entre la maman et le bébé. De plus le déclenchement des contractions par l’ocytosine de synthèse perturbe un peu l’équilibre hormonal de la maman et surtout provoque des contractions extrêmement douloureuses.

Lundi soir, Leeloo s’endort un peu tard, anxieuse pour notre petit Simon…

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :