Alice, Février 2014, 14e mois d’une petite fille

Nous avons passé février 2014 à Châteauvieux, chez mes parents, après un petit tour à La Rochelle. Ce mois à la campagne fut l’occasion pour Alice de perfectionner sa marche en suivant son Papibiot et sa Mamidou un peu partout autour de la maison, et de prononcer son premier mot !

Un long voyage en voiture

Nous sommes partis de Paris le 31 janvier en direction de la Rochelle, puis nous avons roulé le 3 février vers Nîmes, et enfin le 4 vers Gap. Plus de 1400 km en voiture, un très long trajet pour Leeloo qui est désormais dans son huitième mois de grossesse, et pour Alice, qui profitait pour la première fois d’une meilleure vue de grâce à son nouveau siège auto Kiddy Guardian Pro2 . Ce siège est très bien noté sur les sites de comparatif, il accompagne l’enfant jusqu’à ses douze ans, et le bouclier, très facile à placer, maintient très bien notre petite fille tout en lui offrant une petite table de jeu.

En ce qui concerne Leeloo, beaucoup pensent que les longs trajets en voiture sont interdits aux femmes enceintes, surtout à partir du huitième mois, mais c’est inexact. Un long voyage sur autoroute, avec des pauses fréquentes, ne pose aucun soucis, à partir du moment ou la future maman est installée confortablement. Toutefois, la voiture présente toujours un risque en cas d’accident, et les soins sont plus complexes à prodiguer sur une femme enceinte, c’est ce qui rend les voyages en voiture dangereux.

La marche incessante

Depuis ses premiers pas, Alice marche à longueur de journée jusqu’à épuisement. Il n’est pas rare, en effet, qu’en fin de journée, elle insiste encore pour marcher alors qu’elle tient à peine debout, titubant et perdant l’équilibre, mais se relevant sans cesse comme pour profiter toujours plus de cette mobilité nouvelle.

Chez mes parents l’espace ne manque pas, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, et Alice parcourt plusieurs kilomètres par jour entre le salon, la salle-à-manger, le couloir et la cuisine, ou encore pour aller chercher le courrier avec Mamidou, ou voir les pigeons avec Papibiot.

Il faut souvent la stopper le soir, quand elle tient à peine debout, et ses journées bien chargées ne suffisent pas toujours à lui assurer une bonne nuit de sommeil. Elle se réveille souvent chez ses grands-parents. Nous ne savons trop si c’est dû au nouvel environnement, à notre présence dans la chambre, ou bien à la température. Bien souvent il nous suffit de lui tapoter un peu le dos pour la rassurer, et elle se rendort aussitôt.

Les oiseaux

Alice peut passer des heures à la vitre de la cuisine, regardant les oiseaux qui viennent picorer les restes que Mamidou disperse à quelques mètres de la maison. Et c’est une véritable parade : moineaux, tourterelles, merles, mésanges, et même un couple de faisans !

Papibiot possède aussi trois pigeons qui se trouvent dans une volière, et c’est un passage obligé quand on va faire un petit tour avec Alice derrière la maison. Désormais sa petite vue perçante lui permet de repérer les oiseaux bien loin, et dès qu’elle entend un chant, elle se tourne et se retourne dans tous les sens pour trouver l’oiseau qui se trouve dans les parages.

Communication d’une petite fille de 14 mois

Le panel de signes qu’exécute Alice n’est pas encore très fourni, elle en comprend beaucoup, mais ne les reproduit pas. Elle signe toujours « vient », « musique », « lumière », parfois « manger » et « maman ».

Toutefois, après la communication par signe vient la communication orale, et Alice a manifestement prononcé son premier mot durant ce mois de vacances chez ses grands parents. Alors que Mamidou lui montrait des photos, elle a demandé à Alice qui se trouvait sur l’une d’elle, et la petite fille a doucement prononcé « pa-pa »… Et pour retirer toute coïncidence, elle a réitéré ce petit premier mot à d’autres occasions, toujours pertinemment…

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :