Bye bye SDS

L'équipe de SDS en octobre 2007Quand en novembre 2006 Jean-Marie m’a parlé de son idée de créer une set-top box à base de processeur x86 pour les opérateurs téléphoniques, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion. Je travaillais depuis 7 ans chez Mandriva, et aussi passionnant qu’était mon travail pour le développement d’une distribution GNU/linux, j’avais envie de nouveauté.

Splitted-Desktop Systems


Quel drôle de nom ! C’est souvent la première réflexion à l’évocation du nom de la société, nom d’autant plus étrange qu’il comporte une faute d’anglais ! Mais l’objectif de produire des ordinateurs sans ventilateur en France attisait la curiosité. Les premières années, jusqu’au lancement du projet « Hello » par Orange, permirent assez rapidement à SDS de se faire connaître comme la petite société française experte en thermique et en technologie fanless. Je fus le premier employé de SDS le 3 avril 2007, quelques jours avant mon premier marathon. Nous étions alors dans nos premiers locaux, à Orsay. Gwenolé nous a rejoint en juin, puis Vicente, Boubou…

Le dur chemin d’une petite société technologique en France

Le projet Hello nous permit de sortir de l’ombre, malheureusement nous manquâmes de persuasion pour trouver suffisamment de fonds pour installer une usine en France, cependant quelques Business Angels nous permirent d’avancer. La vie sur le plateau de Saclay est bien différente de la vie au centre ville de Paris où se trouvait Mandriva. Point de sortie dans les bars le soir, de sortie roller, mais par contre, des loyers bien plus cléments, de l’espace et du calme dans notre petit parc d’activité à Saint-Aubin, à côté du CEA. La situation restait difficile, les diverses crises, l’arrivée des smartphones et des tablettes qui concurrence les PC, la concurrence effrénée des marques ultra-low-cost qui propose des prix complètement impossibles à battre avec une production européenne…

Sport-Étude

En juin 2010, nous décidons avec Leeloo de déménager à Gif-sur-Yvette, à proximité de SDS, 5.2 km à pieds, 7 km en vélo, de quoi faire tous les jours un aller-retour sportif au travail, en marchant, courant ou en vélo suivant ma motivation et la météo. Le travail à SDS est toujours pationnant, nous touchons à de multiples domaines : informatique, électronique, thermique, mécanique… Le temps passe, nous nous marrions avec Leeloo en septembre 2011, et SDS me laisse faire un voyage de trois mois en Amérique du Sud début 2012. Le 24 décembre 2012 naît Alice, notre première petite fille, et la proximité de mon travail me permet de la voir grandir durant toute sa première année.

Nouveaux horizons

Durant l’été 2013 nous passâmes trois semaines de vacances à Gap, chez mes parents, alors qu’ils visitaient l’Irlande. Lors d’un déjeuner avec Jackie, la maman d’Aline, j’appris qu’elle voulait vendre sa boulangerie. Le soir même, l’idée me vient de la racheter, pour revenir à Gap, pour retrouver le pays de mon enfance, pour me rapprocher de mes parents, pour faire autre chose, les raisons étaient multiples.

L’idée fait sont chemin, et, fin janvier 2014, je quitte SDS après presque 7 ans, un nouveau cycle, pour me lancer dans une nouvelle aventure !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :