Alice, octobre 2013, dixième mois d’un bébé

Alice et Leeloo dans la forêt de GifOctobre 2013, le dixième mois de notre fille Alice, signifie qu’elle a passé plus de temps hors du ventre de sa maman qu’à l’intérieur, plus de 18 mois d’existence depuis sa conception ! Dix-huit mois riches en expériences, et ce dixième mois à l’extérieur  marque un peu plus la capacité de bébé à apprendre, retenir, se déplacer et comprendre son environnement.

Bébé grossit

AliceAlice a tété exclusivement quasiment six mois. Nous avons introduit la nourriture vers 5 mois, mais elle n’a vraiment commencé à manger des quantités significative que vers six mois. Depuis ses six mois, la proportion de lait maternel a diminué petit à petit, pour disparaître complètement fin août. Depuis mi-août la quantité de lait artificiel a dépassé la quantité de lait maternel. Nous voulions préparer Alice au mieux face à l’inéluctable tarissement du lait de sa maman qui fabrique son petit frère. En effet même si elle allaite, souvent une maman n’a plus de lait vers le 6ème mois de grossesse, mais le remplace par du colostrum.

L’introduction du lait artificiel, accompagné d’une nourriture variée plus abondante a eu un effet significatif sur la courbe de poids d’Alice. Elle a toujours été parmi les petits gabarits, mais depuis mi-août sa courbe de poids s’est envolée, passant des 15% les plus menues à la moyenne du poids pour son âge. Toutefois, elle n’a pas grandi en proportion, signifiant clairement que c’est une alimentation plus riche qui a eu cet impact.

La courbe de poids d'Alice tirée de Maman BébéMise à part la suppression du biberon à midi, nous n’avons pas modifié son régime alimentaire, la pédiatre nous a rassuré en nous indiquant qu’Alice allait marcher sous peu et qu’elle dépensera rapidement son petit surplus. De plus, la bonne santé d’Alice qui bouge dans tous les sens, ne nous incite pas encore à prendre des mesures. Si sa courbe de poids dérive trop de sa courbe de taille, alors nous augmenterons peut-être la proportion de légume en diminuant un peu le lait, mais nous n’en sommes pas encore là !

Bébé monte les escaliers

Nous habitons un petit appartement en duplex, et la présence des escaliers est un risque pour un bébé. Voulant prendre les devants, nous avons incité Alice à monter les escaliers par elle-même très tôt. Même si une barrière en bloque l’accès, Alice pourra très bien, un jour ou l’autre, se retrouver seule face à un escalier, et mieux vaut prévenir que guérir. De plus, cela soulage sa maman qui porte désormais un petit bébé dans son ventre qui commence à prendre de la place, et les 8.5 kg d’Alice ne sont plus si simple à monter !

Désormais Alice parvient donc très bien à monter les escaliers toute seule, et notre insistance pour l’aider à descendre lui a permis d’apprendre à descendre du lit ou du canapé, en se laissant glisser sur le ventre vers le sol. C’est parfois un peu rapide et elle se retrouve sur les fesses, mais il y a souvent plus de peur que de mal !

Les dents poussent

Alice a ses dents qui poussentFin octobre, Alice comptabilisait trois dents, deux en bas et une en haut, et il ne lui faudra sans doute que quelques jours de plus pour en avoir une quatrième. Si la première dent fut l’occasion d’un peu de bougonnement, les suivantes n’ont pas vraiment causé d’indispositions, elle se construit petit à petit un joli petit sourire !
Nous ne donnons plus de lait au coucher, car trop sucré, il pourrait déjà provoquer des caries, et quand bébé est sur le point de s’endormir, ce n’est pas simple de lui laver les dents. Après le dîner, Alice va donc directement au lit, et cela ne semble pas la troubler outre mesure, car elle dort très souvent de 21h jusqu’à 7h du matin, voire 8h !

Bébé cherche à communiquer

L’aspect le plus formidable d’un bébé qui grandit, c’est sa capacité grandissante de comprendre et de se faire comprendre. Nous utilisons le langage de signes avec Alice depuis qu’elle est née. Nous ne pouvons pas encore prétendre qu’Alice parle le langage des signes, néanmoins elle utilise de nombreux signes communs, elle fait coucou quand on lui dit coucou, elle lève les bras pour être portée, elle se déplace dans la cuisine quand elle a faim, et souvent elle tend un bras vers nous en bougeant les doigts de sa main, sans doute pour signifier quelque chose, mais nous ne savons pas encore le déchiffrer avec certitude. Ce qui est sûr, par contre, c’est qu’elle comprend beaucoup de chose que nous lui disons, avec ou sans signe, manger, lait, debout. Il n’est pas rare qu’en lui donnant une consigne comme viens, pousse-toi, assis-toi, elle s’exécute, et ce n’est sans doute pas toujours dû au hasard…

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :