Alice, juin 2013, sixième mois d’un petit bébé

Alice sur notre litLe 24 juin 2013 Alice a fêté ses six mois à quelques jours du solstice d’été, après presque six mois d’hiver ! Son sixième mois fut moins mouvementé que le précédent, nous sommes restés chez nous la plus grande partie du mois, mais les beaux jours commençant vaguement à montrer le bout de leur nez, nous avons tout de même effectué un peu plus de balades à l’extérieur. Alice passe doucement du stade de petit bébé au stade de bébé, démontrant chaque jour un peu plus sa volonté de conquérir le monde (en commençant par les quelques mètres carrés de sa chambre)

L’alimentation de bébé à six mois

Après des débuts un peu difficiles, Alice a rapidement montré une grande curiosité pour goûter de nouveaux aliments. Nous évitons au maximum les substances allergènes, comme les céréales, les noix ou les produits laitiers, mais nous n’hésitons plus à lui faire goûter à peu près tout ce que nous mangeons, si nous pensons qu’elle peut le machouiller avec ses petites gencives ; elle adore manger sa banane comme une grande, se ruant dessus comme la misère sur le monde. Dans une journée typique, elle prend son premier petit déjeuner composé de lait maternel vers 5h30 le matin, puis après une petite sieste ou m’avoir aider à faire mes tractions, elle prend son second petit déjeuner vers 8h, toujours du lait maternel. À 11h, elle mange un plat, entre 100 et 150 grammes, souvent de la purée de légumes avec parfois un peu de viande. Vers 13 heures, entremets avec encore un peu de lait, puis goûter à 16 heures avec une bonne compote, de la purée de fruit sans sucre, et une dernière tétée le soir entre 19 et 20 heures termine sa journée.

Alice mange donc de nombreux légumes, haricot vert, épinard, courgette, pomme de terre, brocoli, petit pois, carottes, et plusieurs fruits, pomme, abricot, poire, banane… En plus, nous ne pouvons lui retirer le plaisir de mordiller dans un croûton de pain, même si nous devrions attendre encore un peu, mais c’est souvent tellement pratique de la nourrir pendant qu’elle grignote son croûton !

Bébé bouge (beaucoup)

Alice fait sa gymDurant son sixième mois, Alice perfectionne sa technique du retournement, et s’il n’est pas systématique, dès que le jeu en vaut la chandelle, comme pour tenter de chiper la tablette de sa maman (mais c’est vrai, qu’est-ce qu’elle lui trouve donc de si bien, maman, à ce carré noir ?), alors Alice se démène dans tous les sens, se retournant, se cambrant, poussant sur ses jambes pour quasiment se plier à 90 degrés et avancer comme une limace.

Une après-midi, nous travaillions dans le jardin Leeloo et moi. Après la tétée de 13 heures, Leeloo avait couché Alice dans notre lit, en plein milieu sous la couette bien bordée pour l’empêcher de bouger une fois réveillée, comme d’habitude. Ainsi elle pleure pour nous appeler une fois sa sieste terminée.

Ce jour-là, l’entendant pleurer, je monte aussitôt, mais ses pleurs, différents, m’alertent immédiatement, quelque chose n’est pas normal ! Je me rue dans les escaliers et je trouve notre petite Alice sous la table de nuit de sa maman !

Affolé, je me précipite pour la rassurer. Elle pleure, c’est triste mais c’est bon signe, cela signifie qu’elle n’a pas perdu connaissance, la chute n’a donc pas dû trop rude. Je me retiens de la prendre dans mes bras et l’ausculte rapidement, je tapote doucement ses jambes, ses bras, sa tête, tout son corps à la recherche d’une blessure. Alice ne réagit pas, continue à pleurer à l’identique. Je prends alors un peu plus franchement ses petits membres et les bouge doucement, rien ne semble lui faire mal. Je la soulève alors doucement et la place sur le lit.

Nous passons un long moment sans la bouger, malgré ses pleurs, tentant de détecter une blessure, mais elle ne montre aucun signe inquiétant. Finalement, pour la rassurer, Leeloo lui donne un peu de lait, et tout va rapidement beaucoup mieux.

La chute d’un bébé est toujours très inquiétante, surtout avec un choc à la tête, c’est toutefois très fréquent, car c’est en chutant qu’on apprend à se faire mal ! En cas de chute, il ne faut pas bouger l’enfant avant de vérifier qu’un membre n’est pas cassé. S’il a perdu conscience, il faut immédiatement appeler les secours, sa vie est en jeu ! S’il pleure simplement, il faut le rassurer et tenter d’évaluer la gravité de la chute. Pendant un jour ou deux, il faut surveiller attentivement tout signe suspect, et bien sûr l’inciter à remettre à un peu plus tard ses vocations de cascadeur !

Une chaise haute pour bébé

Alice dans sa chaise hauteDepuis son cinquième mois, Alice tient de mieux en mieux assise. Impatient de pouvoir l’asseoir avec nous à table Leeloo a comparé les différentes chaises hautes pour bébés. Il en existe des centaines ! Mais nous avions certains critères précis, tout d’abord nous voulions une chaise fabriquée en France ou en Europe. Ensuite, nous souhaitions pourvoir retirer la tablette et mettre la chaise au niveau de la table pour permettre à Alice, plus grande, de conserver sa chaise lors des repas. Deux chaises ont retenu notre attention, la très connue Stokke Tripp Trapp , qui ne se démode pas depuis son invention dans les années 70. Vous pouvez voir la page descriptive sur le site de Stokke. L’autre chaise nous plaisant est la Twenty One Evo de la marque française Combelle.

Nous avons finalement choisi la Combelle, tout d’abord elle est bien moins chère que la Stokke. Pour 130 euros la Combelle Twenty One est complète, alors que la facture monte à plus de 250 euros pour avoir l’ensemble adéquat pour accueillir un petit bébé sur la Stokke. Et puis la Combelle est une ancienne marque française !

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :