Alice, avril 2013, quatrième mois d’un petit bébé, les étapes importantes

DSC_1213_smallOutre sa première larme et sa première sortie au Soleil, Alice a connu lors de son quatrième mois quelques étapes importante de son développement. Chaque bébé évolue à son rythme, mais il est toujours merveilleux pour de nouveaux parents quand leur petite création franchit une étape décisive de sa croissance.

Premier retournement

Nous plaçons très souvent Alice sur le ventre, à vrai dire dès que nous la surveillons, dans sa chambre, la notre ou sur le canapé du salon, nous l’installons souvent dans cette position. Elle n’y reste toutefois jamais très longtemps, finissant rapidement par s’énerver. Sans doute frustrée de devoir forcer sur ses bras pour y voir, et plus contrainte que sur le dos pour remuer ses gambettes. Mais nous la laissons souvent jusqu’à ce qu’elle commence à pleurnicher, pour l’inciter à améliorer d’elle même sa basse condition.

C’est un peu par hasard, proche de la fin de son quatrième mois, qu’Alice, allongée sur le ventre, un peu énervée, provoqua son premier retournement, grâce à un déhanché vaguement coordonné avec une poussée de la jambe. Fini le temps où bébé reste bloqué dans la position dans laquelle nous le plaçons, commence désormais l’ère prospère du mouvement !

Enfin, disons les prémices de cette ère, car dans la semaine qui suivi, notre petite tornade ne parvint pas à rééditer ce premier exploit, mais laissons lui le temps de digérer cette première victoire sur l’immobilisme !

Cela signifie aussi que nous devrons redoubler d’attention quand nous la laissons sur notre lit ou sur le canapé. Nous prenions déjà de nombreuses protections pour limiter ou contrôler une chute éventuelle, mais bientôt son tapis de sol sera le seul endroit où nous la saurons en sécurité…

Bébé attrape ses pieds

Alice attrape ses piedsAutre jalon notable chez notre petite fille, elle agrippe souvent ses pieds quand nous plaçons sur sa table de change, elle aime bien d’ailleurs avoir les jambes dénudées. C’est pratique pour lui nettoyer les fesses, et cela peut l’occuper assez longtemps. Avec quelques efforts, il lui arrive même de sucer ses orteils ; qu’elle en profite, elle n’aura pas cette souplesse toute sa vie ! Alice continue son éveil et commence désormais à rire. Pas toujours très reconnaissable, le pouffement d’un moteur enrhumé devient petit à petit un rire aux éclats ! La saison des guili-guili est ouverte !

Le sommeil de bébé

Alice bave tranquillementAlice commença à faire ses nuits, de 22 h à 6 h le matin, vers le quatrième mois. Toutefois c’est loin d’être régulier, et si elle peut dormir tranquillement huit heures pendant trois ou quatre jours d’affilé, elle peut tout aussi bien subitement se réveiller de nouveau une ou deux fois par nuit les quatre jours suivant.

Elle dort toujours dans notre chambre, mais nous commençons à envisager de la coucher dans la sienne, quitte à la ramener avec nous si elle se réveille par faim ou inquiétude. Vous entendrez un peu tout et son contraire sur la bonne façon d’endormir un bébé, alors faite à votre idée. Nous tentons toujours d’endormir Alice dans son couffin ou dans son lit. Nous la laissons souvent se plaindre un peu, pleurnicher doucement, mais nous intervenons toujours lorsque les chouinements se transforment en pleurs.

Alice est la fille de sa mamanAlice s’endort beaucoup mieux sur le ventre, alors nous n’hésitons plus désormais à la coucher dans cette position pour la retourner ensuite quand nous allons nous-mêmes faire dodo. Leeloo chante souvent une chanson à Alice pour l’endormir, mais comme elle a tendance à pleurer quand elle m’entend chanter, je me contente souvent de lui raconter des trucs à voix basse.

Mais force est de constater qu’il est encore très exceptionnel qu’Alice parvienne à s’endormir toute seule, d’autant qu’en fin de journée elle est souvent très grognon. Cependant, il est rare que nous passions plus de 20 minutes pour la calmer et l’aider à s’endormir.

Photos

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :