Bon plan sèche linge, Electrolux EDH 97951W

Pour la naissance d’Alice, nous voulions faire l’acquisition d’un sèche-linge. Notre appartement est assez petit et quand Alice sera dans sa chambre, nous ne pourrons plus y étendre le linge. L’été, le balcon nous permet de le faire sécher, mais durant tout l’hiver et une bonne partie de l’automne et du printemps, l’humidité de notre rez-de-chaussée décuple le temps de séchage du linge.

J’ai parcouru de nombreux comparatifs, tests, avis avant de dénicher un modèle satisfaisant, l’Electrolux EDH 97951W.

Types de sèche-linge

Il existe de nombreuses variantes dans les sèche-linges. La première grande différence concerne l’expulsion de la vapeur d’eau retirée du linge. Un premier groupe d’appareils la rejète directement dans l’atmosphère, ils sont appelés à évacuation. Il est nécessaire d’avoir un conduit vers l’extérieur pour installer ce type de sèche-linge. D’autres possèdent un circuit qui récupère la vapeur d’eau et la condense dans un réservoir intégré, d’où leur nom : à condensation. Ces modèles ne nécessitent qu’une prise électrique pour fonctionner, ils peuvent donc facilement être installés dans n’importe quelle pièce.

Deux sortes d’ouvertures pour le chargement du linge existent, nous retrouvons les modèles à chargement par le dessus, plus étroits, souvent 45 cm, et les modèles à chargement par le devant, souvent de 60 cm de large. C’est la même différence que pour les lave-linges.

Toujours comme pour les machines à laver, chaque sèche-linge possède une certaine capacité. Attention, cette capacité est exprimée en kilos de linge mouillé ; ainsi, si vous lavez 6 kg de linge sec dans votre machine à laver, il faut vérifier qu’une fois humide ces 6kg de linge, désormais 8 ou 9kg, ne dépassent pas le chargement maximum du sèche-linge. C’est logique mais pas très pratique, il aurait été tellement plus simple de donner une estimation du linge sec, permettant de calibrer la quantité de linge à laver pour pouvoir la sécher directement.

Le principe d’un sèche-linge est assez basique, un élément chauffant provoque l’évaporation de l’eau contenue dans le linge qui est gentiment secoué dans le tambour jusqu’à élimination complète de l’humidité.

Sans surprise, un sèche-linge consomme beaucoup d’énergie, il faut en effet chauffer le linge jusqu’à séchage complet.

Résistance chauffante ou pompe à chaleur

L’élément chauffant peut être une simple résistance ou un système plus complexe utilisant le principe de la pompe à chaleur, c’est à dire la même idée qu’un frigo inversé, un gaz circule dans un circuit, se liquéfie à proximité du linge, libérant de l’énergie provoquant l’échauffement du linge, puis s’évapore de nouveau en contact avec l’air extérieur, récupérant de l’énergie pour une nouveau cycle.

Car, en effet, les liquides comme l’eau absorbent ou restituent une grande quantité d’énergie quand ils changent d’état.

Sans surprise, les modèles à pompe à chaleur ont une consommation électrique quasiment inférieure de moitié par rapport aux modèles à résistance pour un séchage équivalent.

Bien sûr, cela ne va pas sans contre-partie, à savoir le prix, si les sèche linges classiques débutent à 200 ou 300 euros, la plupart des modèles à pompe à chaleur dépasse les 700 euros. La différence de prix est importante, et en considérant qu’un séchage complet utilise 4 kWh dans un modèle classique et 2 kWh dans un modèle à pompe à chaleur, cela implique une économie d’environ 20 centimes par séchage.

Avec deux séchage par semaine, environ 100 par an, l’économie ne serait donc que de 20 euros par an, soit 15 ans pour amortir la différence de prix de 300 euros ! Le sèche-linge aura sans doute rendu l’âme bien avant !

Toutefois le système de pompe à chaleur apporte quelques avantages supplémentaires, tout d’abord le linge subit un échauffement moindre car le système récupère une partie de la chaleur transmise, il est alors moins abîmé par le séchage. De plus un tel système permet de mélanger les types de linge, coton ou synthétique, pratique déconseillée avec un sèche-linge à résistance chauffante.

Néanmoins, 200 ou 300 euros de différence est assez rédhibitoire. Mais le modèle Electrolux EDH 97951W se trouve à moins de 500 euros en ce début 2013, et à ce prix là, c’est une affaire !

Electrolux

Electrolux est une très grosse marque d’origine suédoise d’électroménager, souvent numéro un mondial quand Whirlpool, d’origine américaine, ne lui ravit pas la place. Numéro un mondial n’implique pas une réduction de coûts avec une production délocalisée, en effet cette marque possède plus de 20 usines de productions en Europe. Deux usines de production se trouvent en France,  à Revin dans les Ardennes et à Rosières-près-Troyes dans l’Aube, ancien sites de la compagnie française Arthur-Martin rachetée par Electrolux en 1976.

Electrolux est un groupe qui possède également les marques AEG, Arthur Martin, Frigidaire, etc. Le groupe est aussi à l’origine de la marque Husqvarna, connue pour ses tronçonneuses.

Bref, même si nous tentons avec Leeloo de ne pas trop favoriser les numéros un, celui-ci avait tout de même quelques points positifs pour maintenir notre attention. De plus, cette marque fabrique généralement du matériel fiable et de qualité, bien classé dans les tests de consommateurs.

Le sèche-linge Electrolux EDH 97951W

Ce modèle de sèche-linge à pompe à chaleur est en fin de vie, vendu à bon prix par les enseignes d’électroménager car il est remplacé par le modèle EDH 97961W qui coûte 150 euros de plus. Toutefois le nouveau modèle n’apporte guère de fonctionnalités en plus et sa performance énergétique est similaire.

C’est donc la bonne affaire du moment. Nous n’avons le nôtre que depuis un petit mois mais en sommes tout à fait satisfaits. Alors si vous cherchez un modèle de sèche-linge économe et respectueux du linge dans un budget de l’ordre de 500 euros, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :