Nouveau site pour Le Patriarche

J’écris la série Le Patriarche depuis plus de dix ans. Plus exactement, le tout premier passage, désormais dans le tome 3, remonte au 19 juillet 2001. À cette époque mon objectif était bien loin d’écrire une série de livres mêlant thriller, science-fiction et fantastique.

Je voulais en réalité produire un bouquin sur la vie d’un jeune homme dans ce XXIème siècle naissant, et tenter de décrire la recherche d’une voie dans un monde démesuré et parfois inhumain.

Mon idée était en effet, en m’inspirant de certaines de mes questions, de faire évoluer le narrateur d’un état de trouble, de désaffection et de désespoir suite à la séparation de son amie, vers une hygiène de vie, une paix intérieure et  une plus grande sérénité face au monde qui l’entoure.

Les trente première pages de cet essai furent unanimement rejetées comme nulles, déprimantes, ennuyeuses et sans queue ni tête…

J’avoue que ces premières impressions coupèrent rapidement court à mes ardeurs d’écrivain.

Mais, à bien y réfléchir, j’ai toujours écrit, j’ai toujours noté, décrit, conserver des bribes de ma vie, depuis ma plus jeune enfance. Et j’ai toujours aimé cela. Et, finalement, le sentiment que procura mes premières pages était exactement celui que je voulais transmettre, mais il est sans doute difficile de promouvoir un bouquin dont les trentes premières pages sont déroutantes.

Un an plus tard, en juillet 2002, lors d’une randonnée dans le Mercantour avec mon valeureux compagnon de marche Guillaume, j’eus un rêve. Un rêve d’un combat sur une lointaine planète, où un gars prenait la tête de l’humanité pour la sauver de l’emprise d’extra-terrestres. Un rêve que je décris à mon partenaire de marche le jour suivant. Il me dit :

– C’était un peu comme un patriarche dans ce rêve, tu devrais peut-être en écrire un livre   avec cette histoire.

Il ne m’en fallut guère plus, je convins qu’écrire une histoire de science-fiction serait plus prenante qu’un livre psychologique, même si le message transmis pouvait être le même. De retour à Paris, je me remis à l’écriture, en août 2002.

Comme le montre le graphique, en quelques mois le premier tome est achevé, et j’enchaîne à toute vitesse le deuxième et le troisième tome, pour obtenir début 2005 les versions quasi finales de ces trois premiers volumes. Le rythme tient toujours bon pour le quatrième tome, mais les choses se gâtent pour le cinquième, toujours inachevé.

Sur un graphique produisant le nombre total de pages de la série, il devient clair qu’à compter de 2007, date de mon nouveau travail chez Splitted-Desktop Systems, ma plume bat un peu de l’aile… À relativiser toutefois sur 2012 car le contenu de ce blog représente déjà près de 220 pages de textes ! Je tente pourtant de toujours avancer un peu sur Le Patriarche, que ce soit dans l’écriture de petits passages, la relecture, les dessins, où, sujet du présent billet, le site Internet.

2003, première version

Étant auto-édité, la diffusion de mes bouquins est de mon ressort exclusif, et une part importante de mon temps se consacre à l’édition et la publicité de mon travail, qui passe notamment par le site Internet dédié à la série.

La première version du site pour Le Patriarche remonte à début 2003. Extrêmement simple, le site donne juste accès aux différentes version des textes.

Le site est accessible directement sur mon ordinateur à la maison, puis je l’héberge sur http://ylraw.free.fr, mais c’est surtout de main à main que je diffuse mes exemplaires, en les imprimant et les reliant moi-même.

2004, quelques ajouts

Début 2004, le site accueille les premiers textes du tome 3 ainsi que le moyen de s’abonner à la liste de diffusion.

Vous remarquerez qu’il y a une erreur sur l’image, la date indique 2003 alors que c’est bien 2004. Je ne devais pas avoir un système de mise à jour automatique de la date à l’époque !

Le site reste principalement accessible sur http://ylraw.free.fr, je n’ai malheureusement plus les statistiques d’accès, mais cela restait très confidentiel.

2007, petits changements

Jusqu’en 2007, le site évolue très peu, je rajoute une page sur les crédits, principalement pour remercier toutes les personnes m’ayant relu et corrigé.

Un bouton « Faire un don » fait son apparition, mais je n’ai jamais reçu un seul don en 7 ans.

Le changement le plus époustouflant est l’adjonction des couvertures des trois premiers tomes qui sont édités chez Lulu.

Le canal irc #patriarche sur Freenode est aussi présenté, j’y suis toujours !

En 2007 je transfère le site sur warly.org que j’héberge chez Dedibox, désormais Online, et naît http://patriarche.warly.org.

2009, nouvelle version

En 2009, je décide de faire une mise à jour complète du site.

Je persiste dans une charte en niveau de gris où seul les couvertures des différents tomes apportent une micro touche de couleur.

Quelques extraits du tome 1 sont disponibles, et chaque tome possède une page dédiée contenant le synopsis et quelques informations à son sujet.

2012, changement complet

Durant l’été 2012, j’ai de nouveau complètement réécrit le site en me concentrant sur le contenu même des livres. J’ai retiré, pour l’instant, les nouvelles, les crédits et de multiples autres sections en ne gardant que les livres eux-mêmes ainsi que la chronologie. Ne pouvant consacrer que peu de temps à mes livres, j’ai jugé préférable de me concentrer sur leur contenu en limitant les annexes.

Mes écrits restant noirs sur blanc, j’ai longtemps gardé cette palette pour le site, mais Leeloo m’en fait voir de toutes les couleurs, et, avouons-le, j’aime bien. Je me suis dit que je pouvais illuminé mon fond d’écran avec quelques unes de ses jolies photos, permettant en plus de rebondir sur ce blog.

Bonne lecture !

Nouveau site du Patriarche

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :