Devenir Root sur un Samsung Galaxy S3 (GT-I9300)

Il existe de nombreux tutoriaux sur internet expliquant comment devenir root sur un Samsung Galaxy S3 ; manque de chance ou de perspicacité, aucun n’a fonctionné sur mon modèle, le GT-I9300 distribué en France. Il faut avouer qu’il ne faut pas faire grand chose de plus que ce qui est indiqué sur les différents modes d’emplois que j’ai trouvés, mais il m’a fallu quelques essais avant de finalement réussir à devenir super-utilisateur. Une fois l’astuce supplémentaire ajoutée, l’opération est rapide et simple, et quasi sans danger, le seul risque est une panne de batterie lors d’une étape cruciale, alors chargez bien votre téléphone avant l’opération !

J’effectue l’opération sous GNU/Linux, mais les moins chanceux pourront sans doute s’en inspirer pour d’autres systèmes d’exploitation.

1. Installer un logiciel compatible Odin

Odin est le nom du protocole utilisé par Samsung pour flasher le Galaxy S3. Sous Linux cette opération est accessible avec heimdall. Si vous avez de la chance, vous trouverez sur Le site de heimdall un paquet qui tourne pour votre distro, ou alors comme moi vous téléchargez les sources et faîtes votre petite popote maison.
En toutes fins utiles, voici le paquet que j’utilise sur ma debian wheezy amd64 :

2. Télécharger le nouveau système de récupération (recovery)

www.clockworkmod.com fournit un système de recovery permettant d’installer des paquets à partir d’archives zip lors du démarrage, cette étape permet d’ajouter la brique nécessaire pour devenir super utilisateur.

J’ai fait mon affaire avec la version 6.0.1.2, vous pouvez aussi la récupérer directement ici :

3. Télécharger le logiciel pour devenir root

SuperSU est un des logiciels permettant de passer root, il y en existe d’autres, la dernière version publiée peut varier. J’avais utilisé la version :

4. Flasher le nouveau système de sauvetage (recovery)

Tout d’abord, copiez le fichier CWM-SuperSU quelque part sur la carte SD de votre téléphone (copiez-le avec le protocole MTP, PTP ou simplement en vous l’envoyant par email, ou via un serveur webdav, ftp, bref, vous avez le choix).

Ensuite, pour flasher le nouveau système de récupération, branchez votre Galaxy S3 à votre ordinateur via le câble micro-USB et passez en mode téléchargement, appelé « download mode ». Dans les paramètres de votre téléphone, activez le debugging USB dans la section développement. Pour activer le mode téléchargement, soit pressez simultanément les touches volume bashome et power, ou bien si vous possédez le kit de développement android, utilisez la commande adb reboot download.

Une fois dans ce mode, utilisez heimdall pour installer le nouveau mode recovery.

sudo heimdall flash --recovery recovery-clockwork-6.0.1.2-i9300.img --no-reboot

Quand l’opération est terminée, ouvrez votre téléphone et retirez la batterie. Comptez jusqu’à 10, remettez la batterie et refermez le capot. C’est cette étape qui est indispensable sur mon Galaxy S3. En utilisant la fonction reboot automatique de heimdall (sans l’option –no-reboot), le téléphone redémarre mais réinstalle le système recovery à chaque démarrage, par défaut, empêchant de passer à l’étape suivante, et donnant l’impression que l’installation du  nouveau système de sauvetage n’a pas réussi.

5. Redémarrer sous le nouveau système recovery

Pour lancer le mode recovery au démarrage, appuyez simultanément sur les touches Volume Haut, Home et Power. Vous devez alors lancer le nouveau ClockWorkMod recovery dans lequel vous choisissez l’entrée install zip from sdcard. 

Utilisez le zip de SuperSU que vous avez copié, il sera alors installé ; ensuite vous pouvez redémarrer votre téléphone normalement.

6. Tester

Une fois votre téléphone opérationnel, lancez un terminal et tapez la commade su, cela devrait vous proposer de devenir super utilisateur. Vous pourrez ensuite vérifier avec la commande id que vous avez bien réussi !

 

Si vous désirez installer des mises à jour officielles sur votre téléphone rooté, consultez l’article Installer la mise à jour officielle Jelly Bean de Samsung sur un Galaxy S3 rooté.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :