Tour du Palastre en passant par les Richards

Le vendredi 15 juin 2012, avec Chty et Aurélie, nous avons effectué une randonnée dans le Champsaur, le tour du Palastre en empruntant une partie du GR effectuant le tour du vieux Chaillol.

Itinéraire Tour du Palastre
Distance 17km
Dénivelée positif +1180m
Déniveléee négatif -1180m
Altitude min 1420m
Altitude max 2278m
Durée 6h50

Comme la veille, nous coupons notre grasse matinée à 7h pour un départ de Châteauvieux à 8 heures vers le Champsaur en passant par Gap. Nous laissons la voiture à la Coche, le village de mes grand-parents maternels, où vivent désormais mon oncle Louis et ma tante Christine. Il est 9 heures 30, le ciel est d’un bleu éclatant, le Soleil n’a pas jugé bon, lui, de se lever aussi tard que nous et il tape déjà fort.

Un petit chemin rempli d’herbes hautes nous conduit jusqu’aux Richards. Nous effectuons déjà plusieurs pauses photos tellement la vue sur la vallée est jolie, avec la montagne de Céüze en fond et la vallée Gapençaise. Les champs de fleurs nous émerveillent.

Des Richards, nous prenons la direction sud en suivant le GR du tour du vieux Chaillol. Pour l’instant notre altitude oscille entre 1400 et 1500 mètres, mais un  éboulement a bloqué le passage du GR sous le Palastre et nous devons emprunter une déviation de 1.8 km qui nous fait passer aux Roranches.

Une habitante locale nous demande d’où nous venons.
– De la Coche, nous faisons juste le tour du Palastre.
– Oh, une promenade pour enfants !
– Mais, il faut plusieurs jours, réplique son mari.
– Mais non, pas le tour du Chaillol, le tour du Palastre, réplique-t-elle, c’est pour les enfants !

Merci madame, nous voilà encouragés. Nous passons donc les Roranches et poursuivons notre promenade pour enfants. Enfin un petit chemin venant des Marrons nous permet de remonter vers le GR et le Palastre. La montée est raide, et l’heure tournant, nous mangeons à midi proche du torrent de Maretanne, chargé par la fonte des neiges.

Il est midi.

La montée est soutenue jusqu’aux pieds du Palastre, nous n’y arriverons que vers 15 heures. Il fait chaud, mais c’est supportable, l’ombre de nombreux mélèzes nous permet de ne pas trop souffrir. Le chemin est parsemé de multiples petites fleurs jaunes, bleues, blanches, c’est magnifique.

Nous faisons un petit détour en haut du Palastre sans nos sacs. La vue de ce sommet de 2278 mètres est splendide, le vieux Chaillol et ses 3167 mètres dépasse le pic du Clot Lamiande au nord-ouest et nous avons à l’est un superbe panorama sur les Écrins. Nous devinons derrière la Pousterle la vallée de Champoléon où nous aurions dû terminer notre randonnée sur le GR 54. Une autre fois !

Allez ! Nous repartons d’un bon pas dans la descente, 1 heures 15 pour revenir a la Coche, nous ne devons pas rentrer trop tard car ce soir, Chty et Aurélie nous payent le restau !

Nous prenons quand même le temps de boire un coup à la Coche, puis retour en voiture à Châteauvieux.

Le tour du Palastre est une très jolie randonnée, un peu rallongée à cause de cet éboulement. La vue du haut du sommet est superbe, et en ce milieu du mois de juin, la multitude de fleurs et la végétation très verdoyante embellissent les paysages. Le tracé est sans danger, simplement un passage un peu abrupt sous le Palastre, mais qui ne nécessite aucune escalade.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :