La France en avril 2012

Notre retour le 5 avril 2012 après trois mois d’absence nous projette dans un timide printemps en région parisienne. Notre petit appartement à Gif-sur-Yvette nous a sagement attendu et nous sommes ravis de découvrir les signes de cette saison naissante dans notre micro-jardin. Les températures nocturnes frisent avec les un ou deux degrés, mais heureusement les jours grandissant offrent l’opportunité au Soleil de nous donner quelques jolis après-midis.

Nous passons notre premier week-end à La Rochelle pour célébrer l’anniversaire de Virginie, et la semaine suivante nous reprenons notre train-train parisien.

Nous possédons un tout petit jardin dans notre appartement, mais il demande déjà beaucoup de travail. Pendant notre absence, la maman de Leeloo nous a rajouté quelques fleurs et des bulbes de l’année 2011 ont redonné quelques belles narcisses. Certains disent jonquilles, y a-t-il une différence ? Dieu seul le sait.

Des œillets d’indes et d’autres petites jolies fleurs bleues séparent notre micro-terrasse de notre micro-jardin, les vaches sont ainsi bien gardées.

 

 

Nous n’avions pas trop de dégât dans l’appartement. Malgré la coupure totale d’électricité, il faisait plus de dix degrés quand nous sommes rentrés. Vod, ma machine de bureau, avait un de ses disques durs qui ne fonctionnait plus. Heureusement ses disques sont en miroir, ainsi aucune donnée n’a été perdue. Et par chance, le disque n’avait rien, simplement un cable SATA défectueux, permettant de relier le disque dur à l’ordinateur.

Notre appartement est un duplex, nous possédons un rez-de-chaussée avec un petit jardin et un étage avec un petit balcon. Celui-ci est particulièrement vulnérable au froid et les camélias ont beaucoup souffert de la vague de froid de février. Malheureusement l’un des deux est peut-être fini. Nous avions placé toutes les autres plantes à l’intérieur de la chambre derrière la seule fenêtre laissée ouverte pour apporter un peu de lumière, pas de casse à mentionner.

Même le mini séquoia géant de Leeloo semble toujours vivant. Il ne mesure pas plus de dix centimètres de haut, pourtant il a presque deux ans !

Quoi qu’il en soit, nous avons bu comme des trous pendant toute la semaine. Mais oui ! Leeloo a eu en cadeau de Noël un appareil pour gazéifier l’eau. Du coup ambiance festive toute la semaine, jus d’orange pétillant, warly-cola, leeloogina…

 L’appareil est d’un usage très simple, il suffit d’insérer la capsule de gaz qui permet de produire 60 litres d’eau environ, puis en utilisant la bouteille fourni avec l’appareil, un petit coup de poignée et zeet, ça fait de l’eau piquante ! La capsule de gaz permet de produire environ 60 litres d’eau gazeuse pour 20 euros. À 30 centimes le litre, l’eau est au même prix que la moins chère de notre supermarché le plus proche, l’eau Céline à 45 centimes la bouteille d’un litre et demi. Il est raisonnable de penser que Sodastream calcule le prix de ses capsules de gaz par rapport à l’eau pétillante la moins chère du supermarché. Il existe des service de remplissage des capsules de gaz vides, mais nous ne les avons pas encore testés.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :