Pucón sous la pluie

Nous arrivons à Pucon avec le car JAC à 20 heures dimanche soir. Il ne fait pas beau ici non plus. Notre auberge, École, nous propose une chambre double pour 20 000 pesos, 32 euros, avec salle de bain partagée. L’auberge est bien placée est assez grande. Nico nous en avait parlé car il y avait mangé la semaine dernière quand il était à Pucon. En effet l’auberge est aussi un restaurant végétarien.

Malgré l’heure tardive, nous traînons en ville à la recherche d’un restaurant et pour visiter. Pucon donne sur le lac Villarrica est possède un petit port de plaisance. La ville est jolie, c’est une ville exclusivement touristique qui passe de 20 000 habitants à 200 000 pendant les grandes vacances. C’est sans doute la plus jolie petite ville chilienne de notre voyage pour l’instant.

Nous trouvons un restaurant sans prétention où je mange une bonne truite avec du riz. Leeloo goûte le pastel de choclo, une sorte de hachi-parmentier avec de la purée de maïs.

Lundi 30 janvier 2012, nous nous levons sans empressement sous une pluie persistante. Notre petite chambre était assez calme, Nous n’avons sans doute dormi que 8 heures, ne rattrapant pas la nuit précédente mais je ne me rendormirai pas à cette heure-ci !

Douche et nous descendons dans la salle commune car sans prise électrique dans la chambre nous ne pourrons guère avancer avec Guy, celui-ci ne tient que 30 minutes en redimensionnant les photos de Céline avant de s’endormir.

Il pleut il pleut il pleut, la météto annonce du beau temps pour demain. Nous traînons jusqu’à 13 heures avant d’aller manger dans un petit restaurant proposant des plats le midi pour 2500 pesos, 4 euros, c’est honnête pour ma petite salade et mon gratin de moules. Les restaurants du centre sont toutefois bien plus chers, s’approchant de nos tarifs parisiens.

Nous retournons sous la pluie à notre Auberge, École, laissant de côté notre idée d’aller aux termes, le temps est trop mauvais. Nous passons donc l’après-midi entre belote, pictogramma, mise à jour du blog et upload de photos.

Le lendemain, nous partons avec Nico visiter le parc Huerquehue à quelques kilomètres de la ville. C’est une jolie ballade qui serpente entre les lacs, les cascades et les forêts d’araucarias.

De retour en ville, les garcons s’inscrivent pour la montée du volcan Villarrica, le volcan le plus actif d’amérique latine, qui veille sur Pucon en fumant tranquillement.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :