Buenos Aires, la suite

Entre le 5 et le 6 janvier 2012, nous passons quelques jours dans la capitale Argentine. Notre hotel est en plein centre ville et nous prenons plaisir a parcourir les rues du centre. De nombreux anciens monuments témoignent du passé colonial de Buenos Aires, aurjoud’hui une des plus grande ville d’Amérique du Sud.

L’été est très chaud et il n’est pas rare de voir le thermomètre dépasser les 35 degrés à l’ombre. Nous sommes en pleines grandes vacances ici et la ville, désertées par les habitants partis à Mar del Plata, est remplie de touristes.

Samedi soir nous mangeons avec plaisir chez Fabian, ami de Leeloo de Néodoc. Il habite presque au bout d’une des lignes de métro, nous mangeons simplement de multiples empanadas, un des plats nationaux. Ceux sont des sortes de calzones, plus petites, fourrées avec de multiples assortiments, fromage, jambon, épinards, champignons, saucisse… Dans les panaderias, l’équivalent de nos boulangerie, l’empanada jambon fromage remplace notre sandwich jambon beurre. Les prix de la nourriture étant assez élevés, ces empanadas prendront une part importante de notre alimentation…

Le dimanche 8 janvier, nous sortons à peine de l’hôtel, nos trois premiers jours de visite intensive nous ont déjà fatigué, et nous prenons le temps pour préparer la suite de notre voyage. En effet le choix de notre prochaine destination, la recherche de transport et de logement occupent une grande partie de notre journée. Je travaille aussi pour faciliter la sauvegarde et le transfert de nos photos. Nous ne savons pas si nous aurons souvent des connexions Internet par la suite ; je tente de garder en priorité une version réduite de nos photos, facile à envoyer sur notre serveur en France, puis si le temps le permet la version en pleine définition, beaucoup plus grosse. Nous avons avec nous quatre disques durs externes d’environ 160 Go, pour dupliquer les images et éviter de tout perdre si par malheur nous avions un de nos sacs volé.

Lundi 9 janvier, notre dernier jour de visite de Buenos Aires, nous remontons la rue Péru, ensuite Florida, vers le centre ville. Nous arrivons finalement à la place San Martin, coeur de Buenos Aires. Nous profitons de l’agence nationale des parcs nationaux pour récupérer des informations sur la multitudes d’endroits protégés en Argentine. La personne très gentille nous accueillant nous recommande de passer au ministère du tourisme, tout près. Très bonne suggestion nous y passons presque une heure avec une charmante informatrice qui nous fait faire le tour de tout ce qui vaut la peine en Argentine, cela nous aidera beaucoup pour l’organisation de notre voyage.

L’après-midi, après une reconnaissance de notre gare de départ vers Trelew, dans le sud, proche de Puerto Madryn, nous allons visiter les quartiers de Palermo et de la Ricoleta. Mais j’ai sous-estimé la distance, et la chaleur étouffante nous écrase complètement. Nous passons par le cimetière de la Ricoleta, lieu de repos de nombreuses personnalités argentine, dont l’icone nationale Eva Peron, dit Évita. Nous poussons jusqu’au jardin botanique, mais exténués, nous prenons rapidement le métro vers notre hôtel pour récupérer nos sacs et partir vers la suite de notre aventure, Trelew, en Patagonie !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :